BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Yoga du rire

article

Réveiller la joie en soi

Le Dr. Madan Kataria, médecin indien, est le pionnier du mouvement du « rire à travers le monde ». Jocelyne Le Moan, l’une des initiatrices des clubs du rire en France, nous partage son expérience.

Par Jocelyne Le Moan


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°41
Extrait du dossier : Ivres de rires
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Les clubs de rire ont ouvert un peu partout en France et dans bien d'autres pays. On parle ainsi de plus en plus du rire comme moyen thérapeutique pour lutter contre le stress, la morosité, la dépression… S'agit-il d'un effet de mode ou d'un mode d'être à redécouvrir ?

Le yoga du rire du Dr. Madan Kataria
Le Dr. Madan Kataria a créé le premier club de rire en Inde, à Bombay selon le concept suivant : rire sans raison. Celui-ci consiste en une série d’exercices inspirés (pas toujours…) du Yoga, ce qui l’amènera à appeler ses ateliers : Yoga du Rire. Ces mouvements ont pour but de dérouiller certains muscles dont les zygomatiques, et surtout de faire travailler le diaphragme. En effet, le rire, grâce à son rythme saccadé, mobilise le diaphragme et procure ainsi un massage des organes internes (intestins, estomac…). En activant la circulation sanguine, il augmente l’oxygène dans le sang, ce qui fortifie le cœur. D’autre part, le rire sécrète des endorphines qui aident au bien-être et luttent contre le stress. Ses effets sont bénéfiques sur le sommeil et la douleur.

Pourquoi activer le rire ?
Le mode d'existence de notre société est basé sur l’avoir et le faire, et la plupart des gens finissent par ne plus savoir Etre, ou qui ils sont vraiment. Si tout est dehors, qu’y a-t-il à l’intérieur ? On perd son essence, le lien avec soi et avec les autres, fil d'Ariane indispensable pour cheminer dans la vie. Ainsi les injonctions médiatiques et sociales ne vont pas en faveur de l'Etre au monde mais de « l'Avoir pour Paraître ». Un fonctionnement qui conduit à vivre « hors de soi ». On nous fait ainsi croire que toutes les réponses sont à l'extérieur : mal de vivre ? Il y a toujours un médicament efficace. Les traits tirés ? Utilisez donc la crème miracle. Un besoin de reconnaissance ? Utilisez l’image de marque, achetez la voiture dernier modèle... Tout ce matraquage mène à se tourner vers des solutions extérieures et nous coupe de plus en plus de notre créativité intérieure. Dans ce même temps, on nous dit tout et son contraire : consommez mais restez minces, aimez-vous les uns les autres mais méfiez-vous de vos voisins, etc. Les exemples ne manquent pas qui conduisent à la confusion. Il y a de quoi y perdre son ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*