BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Les moxas chinois

article



La moxibustion, qui a fait ses preuves au fil des siècles, a pour objectifs principaux de renforcer la vitalité, prévenir les maladies, tonifier l'organisme (énergie, sang, organes) et, selon les textes, favoriser la longévité.

Par Philippe Aspe


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°23
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le mot "moxas" vient du japonais "mogusa" ou "mokusa", forme contractée de "moe kusa" : brûler de l'herbe. Et la moxibustion est l'acte de "brûler du moxa", c'est-à-dire, en règle générale, de l'armoise séchée sur, ou au-dessus de certaines zones du corps humain, et la plupart du temps sur des points d'acupuncture, mais pas uniquement.

Des origines chinoise, un mot japonais !
Le mot japonais "moxa" et sa forme anglicisée "moxibustion" sont désormais universellement répandus. Même en Chine, outre les idéogrammes classiques, les expressions "moxas" ou "pure moxas rolls for mild moxibustion" se retrouvent sur chaque boîte de moxas. Ainsi, une thérapie typiquement chinoise, aussi ancienne que l'acupuncture elle-même, est-elle connue dans le monde entier sous un nom japonais ! Il faut dire que la thérapie à base de moxas est extrêmement populaire au Japon, et cela, depuis son introduction au Japon par des moines bouddhistes chinois et coréens au 6e siècle. Le climat humide et froid y était il est vrai très favorable. En effet, pour la M.T.C. (Médecine Traditionnelle Chinoise), le froid et l'humidité sont des facteurs très importants dans la pathologie rhumatismale, et les moxas ont entre autres propriétés celles de réchauffer et chasser l'humidité… Lors de la dynastie Tang (618-907), les échanges culturels de la Chine vers le Japon furent très nombreux et influencèrent profondément la société japonaise. De nos jours encore, la moxibustion est très répandue au Japon où des techniques spécifiques ont vu le jour au fil des siècles. Chaque maîtresse de maison sait utiliser les moxas autocollants, souvent fabriqués avec diverses plantes ajoutées à l'armoise (ail, aloès, gingembre, etc.) pour soulager les petits maux quotidiens de sa famille.

Nature et saveur de la plante
Selon la M.T.C., chaque plante reçoit des influences de la terre (yin) et du ciel (yang) propres à l'endroit où elle pousse. La nature d'une plante désigne les caractéristiques froide, fraîche, neutre, tiède ou chaude qu'elle possède. Elle peut aussi présenter une ou plusieurs saveurs particulières. Ainsi, pour la phytothérapie chinoise, une même plante poussant dans deux régions différentes, quoique botaniquement identique, n'aura pas les mêmes qualités et indications. Tout comme le vin : un même cépage planté à quelques kilomètres d'écart et le vin obtenu sera différent.
L'ensoleillement, le vent, la pluie, la chaleur, etc. (les énergies du ciel), et la nature du sol (énergies de la terre) agissent sur les qualités de la plante.
Depuis des siècles, en partant du principe énoncé ci-dessus, des plantes séchées ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*