BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

L’effet miroir

article



Ne vous est-il jamais arrivé d’imposer vos idées envers et contre tous, et même contre vous-même ? de rester campé sur vos positions ? d’entrer en conflit pour une peccadille ? A travers le filtre de notre quotidien et de nos rencontres, nous pouvons tire

Par Philippe Nicolas


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°16
Extrait du dossier : Bien-être & plaisir
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans ma pratique d’acupuncteur traditionnel je suis confronté tous les jours à des patients en difficultés émotionnelles, et cette science ancestrale offre de nombreux moyens pour remédier à ces troubles. En acupuncture, nous savons bien qu’il n’existe pas de limites franches entre le “psycho” et le “somatique” mais que tout trouble est en relation avec l’ensemble, et qu’il est insensé pour un énergéticien de voir une séparation entre le monde subtil et le monde matériel ou incarné. Dans la vie de tous les jours, il est facile de constater que lorsque nous sommes fatigués, nous devenons irritables. Par exemple, nous ne supportons plus aucun bruit. Mais lorsque nous retrouvons notre potentiel énergétique, tout va nettement mieux ; cette relation entre notre humeur et notre corps est observable à tous moments. Ce qui fait que bon nombre de problèmes courants trouvent facilement solution par cette technique. Maintenant, il existe aussi beaucoup de cas où cette facilité apparente n’est pas suffisante, et il n’est plus possible de s’en remettre à la seule compétence de l’acupuncteur. Il va falloir que nous prenions conscience de l’origine de notre difficulté. Il va falloir amener la lumière de notre conscience à l’intérieur de nous. Et ainsi modifier les schémas de pensées qui trop souvent nous conduisent à des relations difficiles, voire conflictuelles. Je vais donc essayer de comprendre la difficulté de mon patient - ou la mienne ! - et d’en retrouver le sens par rapport à sa vie. Pour cela je vais utiliser plusieurs principes, et j’en citerai deux. Le premier, qui est aussi le plus connu, s’appelle “l’effet miroir”. En effet, nous savons que “l’autre” en face de nous est porteur d’une grande diversité de comportements et d’habitudes, et que dans tout cet ensemble, il y a un - ou plusieurs - trait de comportement qui va nous déranger. Pourquoi ? La réponse qui me convient à l’heure actuelle est celle qui se résume dans cette phrase : on reproche, ou remarque particulièrement, à autrui ce qui est en tension chez nous. Les observations que nous ferons à ce moment seront des plus conformes à la théorie du yin/yang. Ce que nous verrons en excès chez l’autre sera certainement en insuffisance chez nous, et réciproquement - n’oubliez pas que le miroir nous reflète en inversant l’image -. De même, ce qui se manifestera chez l’un pourra venir de l’autre. Il faut alors en dégager ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*