BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Les Grands Mantra

article



Découvrez la pratique chantée des mantras, sous la direction de notre collaborateur Patrick Torre, professeur de Yoga du son et de chants harmoniques. Aujourd’hui : YHVH et Adonaï.

Par Patrick Torre


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°29
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

«Adonaï» est le nom divin utilisé dans les traductions hébraïques pour ne pas prononcer : YHVH, le tétragramme biblique sacré qui définit Dieu dans sa forme inconnaissable la plus haute. Par respect et humilité, les scribes anciens qui recopiaient la Torah, se lavaient entièrement à chaque fois qu'ils devaient écrire le nom sacré YHVH. «YAHWEH», qui vient du verbe hébreu «hâwah» signifie «être». Il a été traduit par «l’Eternel» («ce qui était, est et sera»). «YHVH» l’’«imprononçable fut ainsi substitué par «Adonaï» (Seigneur).

Les Noms Sacrés
Traduire YHVH, «YAHWEH», par «l’Eternel» ou AdonaÏ par «Seigneur» n’est pas un problème, mais une limitation. Pourquoi faudrait-il d’ailleurs toujours chercher une signification intellectuelle à toute chose et même à Dieu ? L’art des mantras ne se soucie pas de l’interprétation intellectuelle car dans cette démarche le chemin de la connaissance passe par l’expérience. Les mots, même les plus justes, sont inopérants pour révéler l’indicible. Dans la pratique des sons, Il faut évacuer la notion conceptuelle de Dieu. Il s’agit simplement d’entrer dans la vibration sonore des Noms Sacrés et d’en faire l’expérience. A chacun d’y trouver sa vérité. Les Nom Sacrés que les traditions utilisent pour nommer Dieu sont souvent de très grands mantras de réalisation dont la puissance méditative se révèle dans la pratique. La vibration consciente des syllabes sacrées libère le noyau d’énergie spirituelle qui sommeille dans les phonèmes des grands mantras. Cette expérience peut conduire à la connaissance la plus haute.
«Adonaï» est : Ah-Do-Na-i
• «Ah» : le souffle divin créateur, l’énergie divine en expansion sans limite. Sentez dans ce son, l’immensité du plan horizontal projeté dans l’espace infini.
• «Do» : après l’expansion sans limite de ce «Ah» infini se dessine la naissance d’une globalité qui contient toutes choses. Il y a l’idée de vivre cet espace infini et plein, dans le cœur de l’homme. Il semble contenir et redéfinir toute la création. Sentez cette ampleur et cette complexité indicible.
• «Na» : concerne l’expérience intérieure, au niveau du centre laryngé. Etablir la communication par-delà la perception du plan horizontal dans la conscience même de l’homme. Une rencontre intérieure avec lui.
• «Ï» : concerne la verticale, l’ascension spirituelle de l’esprit vers le centre coronal. L’élévation de l’énergie spirituelle du cœur vers la fusion et l’union avec le divin. Le cœur étant perçu comme un temple vide près à recevoir cette universalité.

Pratiquez le mantra
Fermez ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*