BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

A la recherche de notre équilibre perdu

article



Vous le savez, la médecine occidentale et la médecine chinoise ont des approches très différentes de la santé et de la forme. L’Occident considère notre corps sous un aspect chimique, l’Extrême-Orient, lui, a plutôt choisi l’aspect énergétique de notre corps.

Par Nicolas Halpert


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°33
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Vous le savez, la médecine occidentale et la médecine chinoise ont des approches très différentes de la santé et de la forme. L’Occident considère notre corps sous un aspect chimique, l’Extrême-Orient, lui, a plutôt choisi l’aspect énergétique de notre corps, tout en développant également la médecine par les plantes. Puisque nous parlons chimie… de quoi se compose notre corps ?
71% d’eau claire
1%de potassium
18%de carbone
0,5%de soufre
4%d’azote
0,5%de sodium
2%de calcium
0,4%de chlore
2%de phosphore
Rajoutez une grande cuillère d’oligo-éléments divers : magnésium, zinc, manganèse, cuivre, iode, nickel, brome, fluor, silicium. Additionnée d’une petite pincée de cobalt, d’aluminium, de molybdène, de vanadium, de plomb, d’étain, de titane, saupoudrée d’un soupçon de bore.
Voici donc, en résumé très succinct, les ingrédients qui permettent la réalisation de la recette chimique de notre existence terrestre. Ces matériaux, sans exception aucune, proviennent de la combustion des étoiles et existent dans notre environnement : notre corps n’en est pas le seul dépositaire. La composition de l’eau du corps humain est la même que celle du ruisseau qui coule peut-être en contrebas de votre jardin … H2O sera toujours H2O. C, l’élément chimique C, autrement dit le carbone, (notre organisme en contient 18%) reste l’élément C… qu’il soit contenu dans notre corps, ou qu’il compose le plus pur des diamants.
Notre corps est donc un ensemble architectural chimique extrêmement complexe, dont nous commençons à peine à savoir lire les plans. Toutes les recherches, toutes les découvertes de ces cent cinquante dernières années le concernant ne représentent qu’une micro poussière à l’échelle de ce qu’il nous reste encore à explorer. Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Chaque molécule constitue à elle seule un monde à part entière : atomes, particules, quarks, vide… Et tous les éléments de ces multitudes de mondes là, se répondent, s’attirent, réagissent, grâce à des forces électromagnétiques, gravitationnelles, électroniques, avec une subtilité qui nous dépasse, en une multitude d’échanges. Au nombre de plusieurs milliards, nos cellules, divisées en d’innombrables spécialisations, consomment les nutriments que lui apporte notre alimentation. Elles absorbent les éléments dont elles ont besoin et rejettent les déchets produits par son activité, qui les encombrent et les polluent en cas de stockage involontaire. Ces échanges, indispensables au bon fonctionnement des cellules, donc de notre corps, donc à notre vie, se réalisent grâce à des champs électromagnétiques subtilement dosés. Mais, ces cent dernières années, nous avons changé la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*