BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le centenaire de Cheng Man Ching

article



Après Taipei en 2000, les Etats-Unis en 2001, c’est autour de l’Europe et de la France d’avoir célébré en août 2002, à Périgueux, le centenaire du grand Maître. Le rôle de Cheng Man Ching a été en effet essentiel dans la diffusion et la popularité du tai Ji
Quan en Occident.

Par La Rédaction


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°26
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Cet été, l’association le Méridien, à l’initiative de son fondateur William Nelson, a, pour la première fois en Europe, rassemblé à l’occasion de ce centenaire autour des grands Maîtres, disciples de première génération et ceux qui ont suivi, ainsi que les filles de Cheng Man Ching, plus de trois cent cinquante participants venus de tous les horizons. Ainsi ont été représentés pratiquement tous les pays européens, mais aussi Taïwan, avec une équipe de 45 — la plus importante jamais venue en Europe —, le Japon, l’Australie, la Corée, les U.S.A, la Malaisie. Accueillie dans les gymnases de la ville, soutenue par la municipalité et les partenaires officiels régionaux, la manifestation a offert à tous un temps de rencontres, d’échanges, d’apprentissage et de détente. Un événement pour accompagner cette célébration : la participation de quatre grands maîtres historiques venus de Taïwan et des Etats-Unis, ainsi que la présence des filles de Cheng Man Ching, Katty et Helen, qui ont animé toute la manifestation. Outre l’arbitrage et la compétition, une conférence-débat a été proposée aux participants ainsi que des ateliers. Les deux premières journées de compétition qui ouvraient le forum, arbitrées par un panel imposant de juges internationaux, ont fait l’unanimité par leur qualité et leur état d’esprit. Elles ont rassemblé plus de 140 compétiteurs. Durant les deux autres journées, jugées insuffisantes par la plupart, environs 300 participants se sont vus offrir la possibilité de découvrir des enseignements d’une vingtaine de maîtres et professeurs venus du monde entier : Taïwanais, Américains, Italiens, Allemands, Hollandais, et Français, lors d’ateliers ouverts à tous. Une fête en plein air a été célébrée dans un beau parc de la ville : danse, musique et splendide démonstration de Maître Rosa Chen dans une forme à l’épée, improvisée sur une musique jazz, pour le ravissement des 600 personnes présentes. Le symbole était là. Une véritable rencontre entre Asie et Occident, pour les participants comme pour les maîtres. Une réussite dans l’esprit de partage et d’échange de l’école Cheng Man Ching. Un événement qui saura laisser ses marques et favoriser le développement futur du taï ji quan de style Cheng Man Ching… pour les cent prochaines années.

PORTRAIT DE CHENG MAN CHING
Pétri de culture classique, parangon des enseignements de Confucius, initié à la voie Taoïste, il fut nommé à la fin de sa vie, le “Maître des Cinq Excellences” (peinture, poésie, calligraphie, médecine, taï ji quan). Disciple ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*