BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

La spontanéité du geste

article

ou comment avoir le bon réflexe

Comment expliquer la contre-performance de Christine Arron aux J. O de Sydney ? Comment un sportif brillant, un artiste talentueux ou un élève studieux peuvent-ils se retrouver en situation d'échec lors d'une compétition, d'un spectacle ou d'un examen ? L

Par La Rédaction , Pol Charoy


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°19
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Gtao : Quelle est l’origine de la "Pédagogie de l’Attention" ?
Pol Charoy : C'est un terme que j’utilise pour exprimer les résultats de ma recherche sur l’apprentissage et les techniques d’éveil. En tant qu’artiste martial et compé-titeur de haut niveau, j’ai toujours cherché à comprendre l’importance des rituels de saluts et de concentration dans la pratique. Cette quête pour comprendre ce qui se cache derrière l’enseignement traditionnel m’a entraîné vers l'étude des techniques occidentales de modification d'états de conscience comme les techniques de souffle, la sophrologie, l’hypnose, la programmation neuro-linguistique (P.N.L) et surtout la Pédagogie Hypno-Cybernétique (P.H.C.) créée par Eric Barone auprès de qui je me suis formé avant son départ pour le nouveau monde, tel un disciple avec son maître. Toutes ces données se sont ensuite actualisées avec ma propre expérience de compétiteur de haut niveau, d'artiste, et mes recherches sur le rôle initiatique dans la pratique des arts martiaux.

Gtao : La "pédagogie de l'attention" est-elle de source américaine ?
P. C. : Non. Je serais même tenté de dire que la source est franchement Gauloise, pour railler un peu cette France qui accepte l’innovation mais ne favorise pas son développement. Elle ne reconnaît pleinement ses enfants qu’après leur passage par les Etats-Unis pour les
penseurs et les scientifiques, ou l'Italie et l'Angleterre pour nos footballeurs. Eric Barone était Européen de France, et moi-même je suis un vrai franchouillard, innovateur-râleur et malgré tout amoureux de son pays. La "pédagogie de l’Attention" est donc bien française.

Gtao : Ce savoir est-il aujourd'hui connu ou enseigné en France ?
P. C. : Dans les années 80, des cours étaient dirigés par Eric Barone à l'ISEH (Institut Supérieur d'Ensei-gnement par Hypnose). On pouvait y apprendre la dactylographie
en quatre heures et différentes langues en un mois. Par contre, aucun
enseignement pour "apprendre à apprendre" n'a été diffusé jusqu'à ce jour, à part la publication d'un livre écrit par Eric Barone L'ABC de l'hypnose (J. Grancher éditeur) dans lequel tout un chapitre est consacré à la Pédagogie Hypno-Cybernétique. Tout ce savoir m'a été légué par Eric dans l'espoir de le voir se diffuser un jour en Europe. Il m'aura fallu plus
de dix ans de maturation pour que je commence seulement à me sentir prêt à assumer cette responsabilité.

Gtao : Quel était pour vous l'intérêt de cet enseignement ?
P. C. : Après ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*