BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Mal au dos ?

article

Soulagez-vous par le Qi gong !

C'est le mal dont souffrent le plus les Français. Il existe pourtant des exercices simples qu'ont découverts les anciens maîtres chinois de Qi Gong et qui sont aujourd'hui attestés par la médecine moderne. L'enseignement clé : "Bougez-vous" !

Par Yves Réquéna


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°19
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le mal au dos se situe à plusieurs niveaux. Au niveau cervical, la souffrance est souvent synonyme d'arthrose et de dégénérescence, ou de cervicalgies. Une cervicalgie sans lésion, cause la plus fréquente et banale, provient de tensions quotidiennes, du manque d'activités et de positions assises statiques prolongées : bureau, ordinateur… Au niveau dorsal, la souffrance provient plus souvent de scoliose, d'inflammation des épiphyses, de séquelles de croissance rapide du squelette ou encore de tassements vertébraux et de déminéralisation, que de traumatismes.. Au niveau lombaire, la douleur provient de pincement discal le plus souvent, associé ou non, à des malformations congénitales. Ces hernies discales sont aggravées par la sédentarité, la position debout prolongée, ou au contraire l'effort (soulever des poids). La lombalgie banale existe également. Et à tous les niveaux de la colonne, la déminéralisation osseuse avec l'âge, après la ménopause ou l'andropause, aggravera le terrain. D'autres maladies plus rares ont un pronostic plus évolutif et invalidant : la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante. Le mal au dos peut révéler un problème psychosomatique d'insertion dans sonenvironnement, de communication ou de conflit émotionnel : "tout cela pèse lourd sur mes épaules", "j'en ai plein le dos", "je suis éreinté". La sédentarité et l'absence d'exercices ont quatre conséquences :
. Elles relâchent les muscles et les tendons qui tiennent et soutiennent la colonne.
. Elles participent à l'ankylose progressive avec une fragilisation aux mouvements brusques et aux efforts extrêmes.
. Elles n'empêchent pas le ralentissement de la déminéralisation osseuse, ce que fait efficacement l'exercice physique.
. Elles accélèrent le vieillissement des disques intervertébraux qui respirent quand ils sont mobilisés.
Une solution donc, proposée en prévention comme en médecine : Bougez-vous ! Sport, natation, gymnastique, et pour les handicapés et traumatisés : kinésithérapie, rééducation fonctionnelle. La voie du mouvement a toujours été couronnée de succès. S'immobiliser, c'est vieillir ; vieillir, c'est s'immobiliser ! Et le Qi gong, en tant que Gymnastique énergétique et thérapeutique en Chine, a plus d'un atout : le Qi Gong mobilise les articulations et les vertèbres de toute la colonne. Chaque articulation peut ainsi être travaillée : poignets, coudes, épaules, hanches, genoux, chevilles, mais aussi chaque segment vertébral : les cervicales avec les exercices de la "tête de tortue", "la tête de grue", "la tête du dragon" et le chien / les dorsales avec les torsions, les flexions antérieures, et postérieures / les lombaires avec les torsions et les ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*