BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Bouddha

article

Le rebelle éveillé

Dans l’imaginaire collectif, le Bouddha incarne la sagesse, la sérénité, la complétude... De cette image pacifique, beaucoup de gens y puisent une source de bien-être et de recueillement dans leur vie quotidienne.

Par Manikoth Vongmany


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°7
Nb de pages : 6

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Mon propos consistera ici à extraire les couches profondes cachées qui sous-tendent l’image pacifique de l’Eveillé : Comment un jeune garçon est-il devenu une des grandes figures spirituelles de l’histoire de l’Humanité ? Pour comprendre ce phénomène mondial, j’ai choisi de pointer le doigt sur quelques événements de la vie du prince indien. Ma visée est ici de montrer l’évolution du Bouddha en train de se faire avant de parvenir à cette complétude sereine qui caractérise la plupart des représentations artistiques et religieuses. L’erreur qui menace tout enseignement sur le bouddhisme réside dans la tendance à se référer à un être accompli, en mettant en arrière-plan tout le chemin qu’il a parcouru pour arriver à cet état d’éveil. Le Bouddha n’impose pas la Voie comme modèle unique à suivre, il montre sa voie du juste milieu comme un exemple de travail de purification. La justesse de sa posture dans le monde s’enracine dans des expériences et des épreuves mouvementées que le jeune prince Siddhartha (“qui obtient la réussite et la prospérité”) a traversées avec clairvoyance, persévérance, enthousiasme et vigilance.

Une enfance protégée et isolée
Les circonstances qui entourent sa naissance sont colorées de touches légendaires et merveilleuses. Comme celle du Christ, la naissance du prince Siddhartha fut annoncée par un être sacré, en l’occurrence un éléphant blanc, qui pénétra dans le flanc droit de la reine Maya durant un songe. Ce songe fut ensuite interprété par les devins comme la promesse de naissance d’un être d’exception pouvant se réaliser suivant deux
destinées : soit il succédait à son père Suddhodana en tant que roi-guerrier, soit il suivait un autre chemin l’amenant à devenir un éveillé spirituel. Or le père souhaitait fortement que son fils prenne sa succession, ce qui l’amena à le préserver au maximum de la vie extérieure au palais. Le jeune Siddhartha vécut donc à la fois une enfance dorée matériellement à l’abri du besoin mais... douloureuse psychologiquement et affectivement en raison de son isolement. L’orientation décisive de cette énergie débordante se dévoile au fond dans l’intention que l’individu donne à ses actes : la destruction ou la création de vies ? Mais alors quelles sont les raisons qui ont fait que les graines de la quête spirituelle ont davantage germé en lui que celles de la conquête guerrière ? Nous pouvons supposer que l’expérience de cette souffrance psychologique et affective de l’enfance lui ait donné ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*