BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Mantak Chia

article

ou l’Alchimie du Tao retrouvée

Qui n’a pas rêvé de s’abreuver à la source d’un grand Maître taoïste et de goûter à l’Alchimie des énergies internes ? Sur les traces de "Nuage Blanc", l’itinéraire de Mantak Chia raconté par lui-même ainsi que ses nouvelles expériences dans les "chambres

Par La Rédaction


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°21
Extrait du dossier : Le Healing Tao
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Gtao : Master Chia, j’aimerais vous interroger sur votre maître principal, Yi Eng, qui vous a enseigné l’alchimie des énergies. De quelle tradition et lignage faisait-il partie ? Quelle est son histoire et comment s’est passée la transmission ?
Mantak Chia : Mon maître, que l’on appelait aussi Bai Yun, c’est-à-dire Nuage Blanc, du nom des montagnes où il fut ermite, était passionné de Tao. Il a passé 30 ans à pratiquer intensément tout en cherchant dans les temples taoïstes des maîtres qui puissent le lui enseigner. Il trouva des maîtres de Qi Qong très simples ou des prêtres enseignant des rituels très compliqués. Finalement, il rencontra un prêtre taoïste qui lui dit : Si tu veux vraiment trouver quelqu’un qui t’enseigne le Tao, il faut aller dans les montagnes où il y a des maîtres cachés dans des grottes. Ces maîtres vivaient dans des endroits très retirés, difficiles à trouver. Après 4 ans de quête, il réussit à trouver ces maîtres, mais ceux-ci étaient hors de leurs corps (voir encadré page suivante). Il n’était pas possible d’entrer en communication avec eux. Yi Eng apprit, pour survivre dans la jungle, à se limiter de plus en plus en nourriture, se contentant de quelques herbes et racines. Un jour, il rencontra le "grand maître", assis dans une grotte, hors de son corps. Il resta longtemps auprès de lui, le nettoyant, le dépoussiérant, le massant. Le maître un jour ouvrit les yeux et le regarda. Yi Eng lui dit : Maître, je voudrais recevoir de vous les enseignements.Il lui répondit : Tu as un bon karma, car c’est la dernière fois que je viens. Comme je ne reviendrai plus, alors je vais t’enseigner. Yi Eng resta auprès de lui et reçut tout l’enseignement. Quand le maître quitta son corps
définitivement, il resta à pratiquer à l’intérieur de la grotte, dans le noir complet, sans manger et dans le froid, très prononcé dans les montagnes de Mandchourie, en particulier celle du Nuage Blanc ; le corps rentre alors dans une espèce d’hibernation, tel un ours. Il resta à pratiquer ainsi, puis dut s’enfuir, pressé par l’invasion japonaise en Mandchourie.

Gtao : Il restait seul à cette époque ?
M. C. : Il descendait de temps en temps dans le village le plus proche acheter quelques produits, puis se cacha pour avoir la vie sauve. Réfugié près de Hongkong, dans les montagnes, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*