BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Rencontre avec un maître de Hong Kong

article



Perdu au milieu de la “jungle de béton” de Hong Kong, découvrez
un îlot de pureté et de traditions...

Par Frédéric Serralta


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°8
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

S’il vous arrive un jour, en flânant dans Hong Kong, de traverser la Victoria Park ou les quelques squares que la “jungle de béton” (“concrete jungle”, tel est le surnom de cette ville donné par ses propres habitants !) sait receler pour les amoureux de Wushu ou les promeneurs en quête de calme, vous aurez peut-être la chance de découvrir des pratiquants de rouge & noir vêtus, s’entraînant sous les arbres ou sous quelque portique. Une panoplie complète de tous les styles de Wushu : Taï Ji Quan, Kung Fu, Ba Gua, Qi Gong, techniques de bâton, d’épée... Ce qui m’a profondément touché c’est l’ambiance familiale qui règne dans ce cours où la bonne humeur semble indissociable de la motivation des enseignants et des élèves. Ici, pas d’enseignement “à la dure” (les mauvaises langues diraient “à la chinoise”...), les pratiques se font dans le calme, la relaxation, la douceur presque !!! Pour avoir eu la chance par l’intermédiaire d’une amie de rencontrer l’an dernier Maître HO Kwan Leung et son épouse, j’ai pu prendre le temps d’apprécier la qualité de leur enseignement et le climat dans lequel il se fait. Cette osmose est cependant hélas assez rare pour un routard martial comme moi à la recherche de techniques et surtout d’esprit. M. HO Kwan Leung est un homme affable d’une grande simplicité qui manifeste une disponibilité pour des voyageurs passant à l’improviste. Après avoir pris généreusement de son temps pour m’offrir certains principes de base, notamment relatifs au Tui Shou (poussée des mains), j’ai pu m’entretenir avec lui en toute simplicité. Enseignant aussi bien les arts internes et externes, il répète sans répit à ses élèves : “Relaxez-vous”. Il n’y a pas d’enseignement correct sous stress (et à Hong Kong, on sait ce que le stress veut dire !). Une fois la personne relaxée, le Qi peut alors circuler à travers tout le corps ; lorsqu’il est devenu très puissant, il fortifie tous les organes grâce à l’’énergie emmagasinée. Une bonne circulation du Qi est un garant d’une bonne santé. Mais pour cela, il faut d’abord se relaxer ! Lorsque les articulations sont dures, comme par exemple les épaules crispées, l’énergie et la respiration circulent mal à travers le corps. La circulation du sang en est elle-même affectée. Selon lui, c’est un syndrôme typique du citadin. En outre, M. HO estime qu’en cultivant une bonne circulation énergétique, on fait ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*