BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Sun Tse

article

Ou la stratégie thérapeutique (7e volet)

Quel est le point commun entre la médecine chinoise, les arts martiaux et les relations humaines ? Les treize articles de Sun Tse ! Celui-ci était un fin stratège et un grand tacticien. Il écrivit treize articles. Le sixième qui vous est ici présenté est

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°25
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Une des choses les plus essentielles que vous ayez à faire avant le combat, c’est de bien choisir le lieu de votre campement. Pour cela, il faut user de diligence, il ne faut pas se laisser prévenir par l’ennemi, il faut être campé avant qu’il ait eu le temps de vous reconnaître. Un grand général n’attend pas qu’on le fasse aller, il sait faire venir. Vous êtes maintenant habitué à la phraséologie de Sun Tse. Le combat dont il parle est ici celui qui oppose deux forces représentées par l’énergie correcte de l’individu (énergie droite ou wei) et l’énergie déséquilibrée (la maladie ou le "Tigre"). Ainsi, la première action du thérapeute est de faire camper ses troupes et cela le plus rapidement. Faire camper représente trois actions distinctes : alimenter, soigner, reposer. Vos soldats (l’énergie wei, de défense) doivent donc se trouver dans un état fort si les trois composantes sont remplies. S’il s’agit de garder, gardez avec force : ne vous endormez pas. S’il s’agit d’aller, allez promptement, allez sûrement par des chemins qui ne soient connus que de vous. L’acupuncture est un art ; celui-ci, parfois violent puisqu’il y a lutte (il ne peut en être autrement une fois la maladie enclenchée), ne souffre d’aucune hésitation. L’action est toujours anticipée. Se trouver devant un choix, c’est souvent hésiter et donc stopper. Tout arrêt est assimilé à la mort de la structure. Ayez constamment une extrême attention à ne jamais séparer les différents corps de vos armées. Faites qu’ils puissent toujours se soutenir aisément les uns et les autres ; si l’ennemi se partage en dix corps, attaquez chacun d’eux séparément avec toute votre armée. De sorte que quelque petite que soit votre armée, le grand nombre sera toujours de votre côté. Nous avons lu dans un précédent numéro un article de Sun Tse sur l’engagement. Il nous répète ici ce grand principe cher et indispensable à toute action que nous souhaitons voir aboutir. Il faut y mettre son corps, son esprit, son âme. Point de démarrage frileux ; l’intention est fondamentale dans l’action de l’aiguille ou de n’importe quel geste à effectuer. Si l’ennemi se prépare au front, ses arrières seront faibles, s’il se prépare à l’arrière, son front sera fragile ; s’il se prépare à sa gauche, sa droite sera faible ; s’il se prépare à sa droite, sa gauche sera vulnérable ; s’il se prépare en ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*