BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Neuf mois, dix lunes

article

La tradition chinoise conseille la femme enceinte…

Dans la tradition chinoise, à chaque mois de la grossesse, correspond des dynamiques spécifiques, et donc des recommandations pour la mère. Découvrez-les pas à pas, mois par mois.

Par Jean-Marc Eyssalet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°5 : Naître aujourd’hui
Extrait du dossier : Accompagner la naissance
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans l’art de « nourrir la vie », le Yang Sheng, une série de principes respiratoires, gymniques et diététiques destinés à enrichir, intensifier et prolonger l’existence, une place toute particulière a été donnée aux soins et observance de la femme enceinte et de son entourage pour chaque mois lunaire de grossesse. Dans la vision traditionnelle, à chaque mois lunaire de grossesse correspond l’apparition d’un ou plusieurs grands dynamiques existentiels qui favorisent un agencement de complexité progressive des structures corporelles et une manifestation de complexité croissante des énergies qui les animent. Chaque mois de grossesse réalise un contexte particulier, unique, appelant une attention et des précautions tout à fait spécifiques qui peuvent être aussi bien d’ordre comportemental, psychologique, diététique ou climatique.

Les 10 mois lunaires
C’est cette « ambiance » propre à chaque mois lunaire de grossesse qui va vous être ici partagée.

Le premier mois
Il n’est pas fréquent qu’une femme ait conscience de sa grossesse dès le premier mois; l’embryon est alors comparé à une « perle de rosée », à une « bulle », et c’est le méridien du foie de la mère qui fournit l’énergie et le sang à cette « pâte », « fixant le sang et le sperme » parentaux. Durant cette période, la mère devrait éviter les aliments de saveur piquante car la nature dispersante de cette saveur s’oppose à la concentration nécessaire du souffle et du sang qui s’opèrent alors. On évite également les aliments d’odeur Xing caractérisant la chair crue, le sang, et le poisson. C’est l’odeur que l’on retrouve dans la viande fumée, faisandée (saumon, jambon, hareng) ou dans les légumes forts (ail, oignon, radis noir, échalote). Des céréales douces et bien cuites, telles l’orge, le maïs ou la quinoa peuvent être utilisées. Des prescriptions immémoriales chinoises rappellent qu’il faudra éviter pendant toute la grossesse certains aliments trop chaud comme le gingembre ou trop froids comme le crabe, les cuisses de grenouille ou la chair de lapin. Durant ce premier mois, les gros travaux et toutes les dépenses énergétiques par sollicitation corporelle excessive sont à éviter.

Le deuxième mois
Les textes comparent alors l’embryon et ses annexes à une « fleur de pêcher » ou à une « pelote » enroulée, mais on signale déjà qu’il reçoit le Ling, l’ « efficace spirituel » synonyme d’influence à la fois subtile et structurante. Le méridien chargé ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*