BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le déploiement de l’onde orgasmique

article

L’onde de plaisir

Nous avons tous été conçus et traversés par une « onde de plaisir », moment privilégié de plus ou moins vaste amplitude qu'il nous est possible de cultiver et d'épanouir dans la pratique du Wutao*. Et ceci, grâce à la prise de conscience, dans notre colon

Par Imanou Risselard , Pol Charoy


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°51
Extrait du dossier : Sexe & Tao d'aujourd'hui
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Nous sommes convaincus que personne n’a finalement envie de pratiquer et de devoir vivre une technique « pour accroître son énergie sexuelle » de manière laborieuse, en comptant chaque aller-retour, chaque mouvement, chaque rétention, etc. Les pratiques énergétiques ne peuvent se passer de ressenti, de sensoriel, de sentiment, c’est pourquoi nous insistons beaucoup dans notre enseignement du Wutao sur l’ondulation de la colonne vertébrale que nous avons appelée : « le déploiement de l’onde orgasmique ». L’utilisation du terme « orgasmique » ne doit pas entraîner de confusion. Il ne s’agit pas ici seulement d’énergie sexuelle, mais d’énergie sexuée, ce qui est très différent. Explications…

Une circulation entravée
Cette confusion est elle-même totalement induite par la coupure qui se crée dans notre corps et qui entrave la libre circulation et le déploiement de l’énergie véhiculée et diffusée par l’onde orgasmique. Ces points de blocages se retrouvent par exemple très souvent situés au niveau du plancher pelvien ; cet espace étant le creuset privilégié de l’énergie sexuelle fondatrice dont le refoulement est lié à une inhibition morale issue de l’histoire individuelle et/ou des mémoires transgénérationnelles. Quelles qu’en soient les raisons, individuelles, transpersonnelles ou transgénérationnelles, celles-ci marquent d’une empreinte indélébile la trame corporelle d’une frustration telle que le corps sensoriel se retrouve littéralement coupé en deux au niveau du plexus solaire. Le processus nourricier exponentiel et naturel de cette énergie primordiale s’en trouve alors totalement ou partiellement entravé.

Libérer l’onde orgasmique
Il nous semble très important de prendre conscience que les techniques énergétiques qui nous viennent de différentes traditions (taoïstes, hindoues, etc.) sont bien évidemment imprégnées et donc marquées par leurs fondateurs et par le contexte social dans lequel elles ont été créées. Historiquement, ces techniques puisent leurs références dans des périodes considérées comme un âge d’or de la conscience. Mais elles se sont, hélas, développées dans des contextes sociaux empreints de moralité, ce qui a trop souvent entraîné entre les fondateurs originels et leurs représentants actuels la sensation d’une véritable « schizophrénie ». A ce stade-là, il est important techniquement de différencier l’orgasme sexuel génital de l’épanouissement de l’onde orgasmique. Or, rares sont ceux qui pratiquent le Tao sexuel ou d’autres techniques proches, en ayant libéré l’onde orgasmique. C’est pourtant la libération de cette onde qui permet d’accéder à une qualité de « plaisir » authentique, au sentiment du geste qui pourra alors imprégner d’une couleur ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*