BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Sur la Sexualité

article

Point de vue d’une femme taoïste

Suite à notre dossier « Sexe et Tao d’aujourd’hui » paru dans le précédent numéro de Génération Tao, nous avons reçu un appel téléphonique d’une experte en la matière, Marga Vianu, attristée de voir un dossier largement écrit par des hommes. L’occasion no

Par Marga Vianu


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°52
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La lecture de votre magazine du mois de décembre 2008, dédié au « Sexe et Tao d’aujourd’hui » — voir Génération Tao n° 51 — m’a beaucoup intéressée et a suscité quelques réflexions. Dans notre société, encore dominée en grande partie par les hommes et les lois établies par eux, les sujets sur la sexualité sont, dans la majorité, écrits par les hommes. J’ai été très étonnée de retrouver cette même tendance dans votre dernier magazine où sur six articles publiés, cinq l’étaient sous la plume d’hommes. Aussi compétents soient-ils, cela fait beaucoup ! Or, il est important de ne pas oublier que les pratiques sexuelles taoïstes ont été enseignées à l’empereur Jaune, Huang Ti, par trois sœurs, ce qui lui a permis de régner pendant un siècle (de 2698 à 2598). Lao Tse (600 avt. JC) avait également une femme comme professeur — la mère céleste de la lumière violette — .

Se toucher pour éveiller le plaisir
On retrouve dans les pratiques taoïstes beaucoup de préoccupations axées sur la pratique de la rétention ou de la suspension du sperme. Les taoïstes expriment cela très bien en parlant de remplacer « l’éjaculation par l’injaculation » et de faire remonter l’énergie du sperme vers le cerveau pour le nourrir — comme l’a d’ailleurs fort bien décrit Yves Réquéna —. Mais si toutes ces techniques peuvent avoir un réel intérêt, il est important de se rendre compte que pour éveiller le plaisir chez la femme, le contact de la peau demeure très important. La main, qui comprend 30 000 terminaisons nerveuses, et la peau se révèlent dans les relations amoureuses être un véritable et essentiel moyen de communication. Toucher par la main permet autant de transmettre et de capter les émotions. C’est une entrée en matière avec l’autre. Savoir masser et savoir caresser détend, change la respiration et permet d’intérioriser. Nous avons une fâcheuse tendance à oublier que cette dimension peut être plus importante que la pénétration. Le tactile est un moyen essentiel pour amener la femme au plaisir. Je le répète, la main, avec ses terminaisons nerveuses, ses 26 muscles et ses 27 os est le premier vecteur du plaisir. La sexualité, c’est entre autre, l’art de se servir de ses mains pour développer le plaisir. Depuis l’avènement de la pilule, les femmes ont découvert le droit à avoir du plaisir. Savoir développer le plaisir permet de développer la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*