BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Nü Wa, la grand-mère des Chinois

article

Femmes du Tao et légendes du Tao

Découvrez ou apprenez à mieux connaître les figures emblématiques de la Chine ancienne. Entre légende et réalité, l'histoire de "gens du Tao" qui ont contribué à façonner la Chine d'aujourd'hui : la déesse Nü Wa, qui décida de créer les humains pour parta

Par Chilan Nguyen


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°20
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

« Dieu a fait l’homme à son image, et ce dernier le lui a bien rendu.» Voltaire

La Nature et Dieu
Les Chinois n’ont pas de chance, ils n’ont pas de Dieu créateur. Ils n’ont jamais eu l’idée d’imaginer un démiurge vivant dans l’espace et demeurant hors du temps, se penchant un beau jour sur le néant pour tirer la lumière des ténèbres et dans l’argile modeler un premier Adam. Et s’apercevoir avant de prendre son congé de fin de semaine que l’affaire était bancale. Pour ne pas laisser sa créature sombrer dans la tristesse des samedis soirs solitaires, Dieu l’endormit et d’une côtelette lui fit une compagne de jeu. Eve est née, l’histoire peut commencer, chacun connaît la suite : une pomme, une poire et beaucoup de pépins…. En découvrant cette histoire que leur racontaient les missionnaires, les Chinois étaient très admiratifs. Déjà au début de notre ère, d’autres missionnaires, des bouddhistes indiens, leur avaient raconté une autre légende de la création du monde par le barattage d’une gigantesque jarre de lait. Ce n’est pas tant les histoires qui les étonnaient que le fait que les étrangers puissent s’intéresser à un sujet tellement dénué d’intérêt. La terre, le ciel et toutes les choses ne peuvent pas avoir été créés puisque la nature, il n’y a qu’à voir comment cela s’écrit, désigne tout ce qui existe par soi-même.

Nü Wa invente l'humanité
Mais si la nature existe depuis toujours, les humains eux n’ont pas toujours habité la Chine. C’est dommage se disait une belle déesse du nom de Nü Wa car elle trouvait la nature splendide avec ses plaines claires, ses forêts vertes et ses cours d’eau limpide. Cela la rendait un peu triste de n’avoir personne avec qui partager son admiration pour la beauté de la nature. Alors, pour se consoler, elle prit un peu de terre jaune au bord d’un ruisseau, et se mit à façonner une forme humaine. Ayant fini, elle fut ravie de sa sculpture et voulut tout de suite lui donner des compagnons - un chinois s'imagine-t-il rarement tout seul ? -. Mais cela prenait longtemps de modeler des petits humains et la belle Nü Wa qui n’était pas très patiente eut une idée. Elle prit une corde, la trempa dans l’argile humide et la fit tournoyer en l’air. C’est ainsi que chaque goutte prit la forme d’un petit humain et qu’en deux ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*