BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Invitation au rire…

article



Le rire et l’humour sous toutes leurs formes, et au travers de toutes leurs manifestations, placés sous le regard de l’anthropologue. Du masque figé de l’adulte au sourire éveillé du Bouddha…

Par David Le Breton


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°24
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le rire n’est pas un automatisme inscrit une fois pour toutes dans la nature de l’homme et assuré de se déployer quelles qu’en soient les circonstances. Ni réflexe, ni décision volontaire, il est parfois de politesse ou de circonstance, mais il est en principe un jaillissement donnant chair à un jeu de l’esprit. Parfois même, il déborde le contrôle de l’individu impuissant à mettre un terme à son hilarité, ainsi du fou-rire qui se déclenche inopinément lors de situations de tensions personnelles et d’interdits de rire. Des usages sociaux en régissent l’apparition et le degré, même s’ils sont toujours ressaisis en termes personnels.

Les multiples facettes du rire
Le rire est pluriel, il s’enracine dans la joie pure, la bonne humeur (le bon humour) mais aussi la détresse, le mépris, le sentiment de supériorité, l’incongruité, la haine, la peur, la raillerie, la surprise, l’embarras, la politesse, la soumission, l’incrédulité, le dédain, le défi, la volonté de sauver les apparences ou de mettre à distance une émotion, etc. La disparition d’une contrainte suffit à le provoquer. Il est parfois un comportement de façade pour dissimuler une gêne ou une contrariété. Il surgit aussi de la narration du pire, un écho lointain de la tension alors ressentie ou d’une culpabilité affleurant soudain. Le souvenir d’avoir côtoyé la mort et de s’en être malgré tout sorti. Dans d’autres usages culturels, il accompagne des rites funéraires, des rites de passage, des cérémonies religieuses, etc.

Le rire, lien social
Maintes formes du rire célèbrent le lien social sous la forme d’un bon mot, d’une histoire drôle, d’une allusion salace, etc. Le rire est une quête de connivence, un échange de plaisir fondé sur le don d’un rien entre soi et l’autre. L’humour et le rire dessinent une forme élémentaire du lien social. Ils incarnent une forme ludique de ritualisation du désordre, de l’incontrôlé, de l’insensé. De manière générale, le rire est un adoucisseur de contact, il assure le fonctionnement apaisé de la rencontre en la plaçant d’emblée sur un terrain propice, ou bien il dissipe le trouble ou le malentendu en affichant le signe de la bonne volonté, de l’accommodement. Les sources du rire ne sont pas toujours à chercher du côté du risible, elles sont en tous cas toujours du côté du rieur.

La pire ou la meilleure des choses
Il est une liberté prise avec l’ordre du monde, un chaos ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*