BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Quelle naissance pour quelle humanité ?

article

Un Peuple qui perd le sens de la naissance perd le sens de son humanité.

Nos recherches sur le souffle nous ont amené à nous poser cette question : La Quête de l’immortalité taoïste et de l’éveil des bouddhistes passe-t-elle nécessairement par l’accomplissement de ce cycle alchimique que l’énergétique chinoise a nommé la respi

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°13
Extrait du dossier : Biotao
Nb de pages : 5

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Tout d’abord nous pensons que cette « respiration » n’est pas a créer, mais plutôt à retrouver avec suffisamment de « confiance en soi » pour qu’ils nous soit possible d’explorer notre mémoire fœtale.e souvenir cellulaire, laissé là et oublié le jour de notre naissance, attend d’être réactualisé par notre conscience pour se restaurer. Lorsque que nous choisissons d’entreprendre cette voie, l’éclairage par le feu d’observance va peu à peu "conscientiser" cette mémoire refoulée. L’énergie ainsi libérée va se déployer et restaurer sur son passage notre circulation énergétique autonome et indépendante de la respiration pulmonaire.Le chemin, la voie pour retrouver ce trésor reste la mémoire de sa propre naissance.

André MALRAUX a dit : “le 21° Siècle sera spirituel ou il ne sera pas”. A l’aube de ce XXIe siècle, sans doute est-il bon de s’interroger, de nouveau, sur le commencement de la vie d’un être humain, sa naissance. Le petit de l’homme vient "au Monde", tous “sens” en éveil, à la découverte de son environnement immédiat. Il rencontre alors pour « sa première fois », la réalité du dehors. Or quel accueil lui faisons nous ? Dans quel environnement arrive-t-il ? Quel est son premier contact ? Quelles sont ses premières impressions du monde, de la Société dans laquelle il va être amené à évoluer ?À ce sujet quels ont été les nôtres et pourquoi ne nous en souvenons-nous pas ? Qu’avons-nous gardé de cette empreinte ? Quelle est son influence sur nos choix de vie ? Dans quelle mesure cette venue au monde ne déterminerait -elle pas toute relation à nos proches et à la société ?… Dans notre culture occidentale le terme de « naissance » désigne précisément et seulement le moment ou le nouveau-né nous apparaît dans sa toute première respiration pulmonaire, marquant ainsi la dernière phase du cycle évolutif de l’espèce humaine. Il nous semble important de considérer l’évolution humaine comme étant perpétuellement en mouvement, et d’intégrer, en plus de l’idée d’une évolution-gestation Darwinienne, qu’il existe en nous une sorte de programmation, une mémoire de notre devenir, se libérant imperceptiblement, jour après jour, pour préparer le prochain stade de l’évolution de l’homo sapiens sapiens que nous sommes aujourd’hui. Peut-être est-il déjà en train de se présenter et de frapper à la porte de notre âme.

Le bouddhisme conçoit la naissance en plusieurs étapes :
- période de la conception
- période du ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*