BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Stanislav Grof

article

« Tout est pure vibration. »

De passage à Paris, lors d’un séminaire organisé par l’IRETT(1), Maître Stanislav Grof, tel que nous avons choisi de le nommer, nous a accordé un entretien. Passeur entre l’enseignement spirituel traditionnel, la science et l’exploration expérientielle, i

Par Stanislav Grof


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°59
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Pouvez-nous parler de vos dernières recherches ?
Stanislav Grof : Pour résumer mon travail aujourd’hui, je considère que si l’on regarde le monde selon différents niveaux de conscience, il y a beaucoup d'expériences que le paradigme scientifique en place ne parvient pas à expliquer. Je suis persuadé qu’étudier ces phénomènes peut apporter des révolutions scientifiques comparables à ce que les physiciens ont réalisé dans les trois premières décennies du 20e siècle, quand ils sont passés de la physique newtonienne à la physique relativiste avec A. Einstein, puis à la physique quantique. Ce serait une suite cohérente. Si l’on reprend les différentes phases de ces changements, nous aurions besoin d'une image de la psyché infiniment plus large que celle dont nous disposons aujourd’hui en psychologie. L'image courante est limitée à la vie post-natale et individuelle. Nous devrions ajouter à cette vision tout ce qui est périnatal(2) et le vaste domaine du transpersonnel(3) qui comprend les inconscients collectifs historiques, archétypaux, voire les phénomènes de réincarnation… Notre vision de la psyché ressemblerait alors à la conception orientale du Bouddhisme, de l'Hindouisme ou du Taoïsme et nous abandonnerions l'idée que la conscience siège dans notre cerveau. Nous serions alors plus proche de la vision de C. G. Jung et de ce qu’il appelle l'anima mundi, l’âme du monde : une vision cosmique et universelle. Car la psyché individuelle participe à cette réalité du monde, à petite échelle. Lorsque nous vivons des « états holotropiques »(4), nous pouvons transcender ces frontières qui ne sont pas fixes et nous rendre compte que nous sommes plus que cela, qu’il existe quelque chose de plus grand, autre et quelque part ailleurs.

GTao : Qu’entendez-vous par : « la conscience ne siège pas dans notre cerveau » ?
S. G. : Nous n'avons pas de preuves que notre conscience soit issue du cerveau. Nous savons qu'il existe des correspondances entre l'anatomie, la physique, la biologie et la conscience, mais ce n'est pas une preuve suffisante. Nous pourrions faire une analogie avec la télévision : si la qualité de l'image, les couleurs, le signal dépendent des réglages de la télévision, ce qui apparaît sur l’écran ne provient pas du poste lui-même.

GTao : Comment percevez-vous le monde aujourd’hui ?
S. G. : Nous vivons une ère majeure de changements : auparavant, si une personne était atteinte de troubles psychologiques majeurs, nous pensions qu’en travaillant sur sa petite enfance, nous ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*