BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Bernadette Blin

article

« Une conscience incarnée dans un corps vivant. »

Si l’on considère le Tao comme un cheminement incarné dans la globalité, le parcours de Bernadette Blin s’en approche au plus près…

Par Bernadette Blin


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Extrait du dossier : FEMMES DU TAO : L'ESSENCE DU FÉMININ
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Bernadette, pouvez-vous situer votre parcours ?
Bernadette Blin : Je suis psychologue de formation. A l’âge de 25 ans, je me suis intéressée aux thérapies humanistes et psychochorporelles qui commençaient à arriver en France dans un cercle encore très intime. Je me suis passionnée pour ces approches — alors que parallèlement je suivais une analyse jungienne —  j’ai exploré, expérimenté et me suis formée.  A l’époque,  il n’y avait pas encore de véritables écoles pour se former à la psychothérapie et je réalise l’immense progrès accompli aujourd’hui dans la structuration des cursus de formation proposés par les différentes écoles représentatives des grandes méthodes de la psychothérapie.  Mais ce fut une époque formidable de créativité foisonnante où tout paraissait possible ! Au départ de cette aventure, j'ai, entre autre, été formée par un psychiatre mexicain : Rafael Estrada Villa, directeur de l'Institut Wilhelm Reich de Mexico et disciple de Swami Muktananda. Rafael était un grand humaniste, plein d’humilité et il m'a touchée dans sa description du rôle du psychothérapeute qui devait avant tout, selon lui, se définir comme étant au service de la personne et non comme un spécialiste détenteur d’un savoir. 

GTao : A quel moment vous êtes-vous tournée vers les pratiques de respiration ?
B. B. : Vers cette même époque. Il se trouve qu’en 1977, Dominique Levadoux, qui était une amie formée au Rebirth auprès de Leonard Orr, introduisit cette technique en France. De façon tout à fait intuitive, j’ai senti que le Rebirth me permettrait de retrouver ces dimensions d’ouverture que j’avais découvertes avec Rafael. Je me suis donc formée auprès d’elle. J’ai, à travers mes expériences, à ce moment-là, pu vérifier que par la respiration. il était possible d’accéder à d'autres plans de conscience. C’est en poursuivant ce chemin que dans les années 70-80, avec mon mari, nous avons mis au point une technique, combinant  la respiration hyperventilée, la musique et un travail sur le corps, que nous avons introduite dans nos groupes de thérapie. Ma rencontre avec Stanislav Grof m’a permis de faire évoluer cette technique. Ce fut une deuxième rencontre essentielle pour moi et une nouvelle étape dans ma pratique de psychothérapeute.

GTao : Quelle est la place du corps dans votre pratique ?
B. B. : Essentielle. Tout ce que nous vivons dans notre vie (et cela inclut la vie prénatale) est inscrit dans notre corps. Il y a une mémoire cellulaire qu’il est difficile d’atteindre ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*