BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

La rencontre du corps Conscient

article

avec la Psychologie Biodynamique

Créée par Gerda Boyesen dans les années 50, la Psychologie Biodynamique s’inscrit dans le courant des thérapies psycho-corporelles néo-reichiennes. A la cuirasse musculaire développée par Wilhelm Reich, elle ajoute la notion de cuirasse tissulaire.

Par François Lewin


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°64
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Nous avons tendance à oublier une vérité fondamentale et très simple : notre corps est le réceptacle du mystère vivant. C’est là que toute l’alchimie de la vie se déroule.
Sa participation aux processus de la psyché
est inestimable car il est notre terrain de jeu,
de réalisation et de transformation. Nous voyons alors, en Psychologie Biodynamique, comment notre corps accueille notre psyché et surtout combien il est source d’une sagesse insoupçonnée…

Le corps, creuset de la psyché
Le langage populaire nous le dit bien, nos états émotionnels « impactent » notre corps. « J’en ai plein le dos », « Je ne l’ai pas digéré », « Ça me fait suer ». Et c’est ce que nous montre la
pratique en Psychologie Biodynamique. Une assistante de direction se présente, résignée et souffrant depuis peu de douleurs aux épaules et de courbatures dans les bras. Il se trouve qu’une nouvelle directrice, qui a récemment pris le poste au-dessus d’elle, lui impose un travail très répétitif et rejette toutes ses initiatives. Le thérapeute l’invite alors à sentir son corps et elle sent que « les bras lui en tombent de découragement ». Il remarque aussi que ses mains sont gonflées, alors que ses doigts sont très étroits. A l’aide de massages biodynamiques, il lui masse les doigts à plusieurs reprises et l’accompagne dans son ressenti émotionnel. Les douleurs aux épaules commencent alors à bouger vers les coudes. La patiente sent des courants circuler dans le haut des bras, jusqu’au jour où elle tape du poing sur la table avec sa directrice et réclame de meilleures conditions de travail.

Le corps sait digérer le matériel psychique
Une des grandes découvertes de Gerda Boyesen, fondatrice de la Psychologie Biodynamique, a été que le corps a la capacité naturelle de digérer les émotions. Elle s’est aperçue, après avoir expérimenté la sublimation psychanalytique et la catharsis émotionnelle, qu’il existait une 3e voie de transformation du matériel psychique : une voie par le corps, dite « par le bas ». Un des grands mécanismes de régulation psychologique de l’organisme est alors relié au système digestif et au système nerveux qui l’entoure – appelé communément « le
2e cerveau » tellement il est important. Cela fait que ce système nerveux entérique et nos intestins digèrent non seulement la nourriture physique, mais psychique aussi. Les fluides, les résidus métaboliques et nerveux liés à nos états d’âme sont amenés à passer la paroi intestinale et sont donc littéralement éliminés ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*