BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Du Japon à la Chine

article

De l’Orient à l’Occident

L'Orient, contes et légendes issus de deux peuples, la Chine et le Japon, qui imprègnent tant la France ! Voilà 30 ans que je pratique l'aïkido, et 20 ans que je «baigne» dans la culture chinoise au travers de l'enseignement de l'acupuncture.

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°3 : les Introuvables
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

L'Orient, contes et légendes issus de deux peuples, la Chine et le Japon, qui imprègnent tant la France ! Voilà 30 ans que je pratique l'aïkido, et 20 ans que je «baigne» dans la culture chinoise au travers de l'enseignement de l'acupuncture. Au fil de ces années écoulées, j'ai constaté, de la part des Européens, un intérêt croissant pour la Chine au détriment du Japon. Ce glissement d'une culture à une autre demande un début d'explication.

L'Orient, berceau de la dualité Yin/Yang
Dès que l'on oppose deux structures, groupes ou civilisations, on cherche les différences fondamentales. Je ne vais pas remonter dans les temps immémoriaux mais, au contraire, prendre appui sur des faits contemporains. On pourrait contester cette décision, c'est pourquoi je dois argumenter brièvement ce choix. Quelle que soit l'ancienneté d'une civilisation, elle a une origine, une pensée propre, et une tradition. Traversant le temps cahin-caha, la civilisation gardera de toute façon l'empreinte originelle de sa culture, et ce «je ne sais quoi» qui la différencie d'une autre. C'est pour cela que je peux m'interroger sur aujourd'hui, car il est identique à hier.

Qu'est ce qui distingue la Chine du Japon ?
Deux mots, lourds de conséquences et de significations, qui seront la base de cet article : interne - externe. Tout oppose ces deux pays ; l'un sur un continent immense, l'autre sur une île réduite. Le premier a 127 habitants par km2, le second en a 450 ! Enfin, le PIB de la Chine est de 630 milliards, celui du Japon de 5000 milliards. Tous ces chiffres paraissent déplacés ici, mais c'est pour mieux comprendre les antinomies existantes.
Le Japon surpeuplé sur un territoire limité ne cherche qu'à tourner son regard vers l'extérieur ; il vise la conquête, le pouvoir. Ceci est démontré par son produit national. Tout est puissance et gain. Surtout lorsqu'on sait que l'honorabilité d'un Japonais se mesure à la différence entre la somme qu'il possédait à sa naissance de celle à sa mort. Plus cette différence est importante, plus la respectabilité s'étendra sur plusieurs générations ! La Chine est dans une position inverse : autant le Japonais serait sensible à la claustrophobie, autant le Chinois serait agoraphobe. L'Asie est tellement vaste qu'elle n'engendre aucune contrainte de territoire. Le regard se tournera vers l'intérieur. Nous le constatons à la lecture des chiffres. Il serait réducteur de limiter une analyse à cette ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*