BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Elle tourne, elle tourne…

article

la Terre

Oui, elle tourne, elle tourne la Terre… Comme nos pensées et nos émotions… Nos attentes et nos espoirs, nos désirs et nos peurs… Nos blessures et nos réussites… Et nous sommes là à dormir, à nous réveiller, à marcher, à courir, à tomber, à nous relever…

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°53
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Oui, elle tourne, elle tourne la Terre… Comme nos pensées et nos émotions… Nos attentes et nos espoirs, nos désirs et nos peurs… Nos blessures et nos réussites… Et nous sommes là à dormir, à nous réveiller, à marcher, à courir, à tomber, à nous relever… Nous courons après l’argent, la jeunesse, la plénitude, l’intensité, le bonheur, après l’amour… Ah oui ! Nous sommes si nombreux à courir après l’amour ! Et lorsque nous aimons, nous voulons être aimés totalement, pleinement, absolument… Intégralement. Nos emportements et nos faiblesses, nos rondeurs et nos tensions, nos imperfections et nos silences. Nous voulons être aimés pour ce que nous sommes, pouvoir entendre : « Je t’aime tel(le) que tu es ». Et dans cet espace, nous aimons nous sentir Un. Car c’est bien l’être tout entier qui veut être aimé. Et dans le sentiment amoureux, c’est bien l’être tout entier qui aime : « Qui est traversé et se laisse traverser par l’Amour » — lisez l’article p. 22. Même nos névroses n’y résistent pas… (Hum… Peut-être pas très longtemps !)
Alors, pourquoi diviser, séparer, quand ce à quoi nous aspirons le plus intimement est indivisible ? Pourquoi, dans ce prolongement amoureux, maltraitons-nous la Terre ? Nous sommes pourtant bel et bien totalement et absolument liés à elle… Même l’être le plus rationnel et le plus pragmatique est d’accord sur ce point. Pourquoi continuons-nous à détruire ? A exploiter ? Qui détruisons-nous et qui exploitons-nous vraiment ? Quel processus psycho, organico, neurologico, anthropo-sociologico nous anime ? Tant que nous n’aurons pas véritablement médité sur ces questions, je ne sais pas si nous trouverons de véritables résolutions au problème écologique… Car le « scénario de l’humanité » — comme celui de chacun d’entre nous — a pour habitude de se répéter quand il n’est pas compris — dans le sens de « prendre avec »…
Beaucoup néanmoins « prennent avec », agissent, s’éveillent. Trouvent le moyen de rassembler. Comme les 3, 4 et 5 avril derniers lors des Journées Internationales de la Spiritualité Laïque à Tours*. Plusieurs intervenants venus d’horizons spirituels différents ont pu partager devant un large public leur « sentiment écologique » et son lien avec l’évolution de nos consciences. Je me souviens avoir entendu le Cheikh Bentounès dire que les contraintes amèneraient l’homme vers la conscience… Intéressant… Tout comme le manque d’eau aurait poussé nos ancêtres à en sortir alors… ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*