BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Dominique Casaÿs

article

« Renforcer le travail corporel. »

A la veille des 17es Journées Nationales de Qi Gong qui se dérouleront partout en France, du 23 au 29 mai prochain, Dominique Casaÿs, président de la Fédération des Enseignants de Qi Gong, Art Energétique, nous partage sa vision.

Par Dominique Casaÿs


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°60
Extrait du dossier : LA FORCE CACHÉE DU QI !
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Pouvez-vous nous parler des fondements du Qi Gong ? 
Dominique Casaÿs : Ce qui caractérise tous les Qi Gong, ce sont les trois régulations : du corps, du souffle et de l’esprit. Le Qi Gong ne peut pas être séparé de ce concept à trois niveaux ; l’équilibrage des trois évoluant au cours de la pratique. Le pratiquant commence par travailler le corps, la fluidité du mouvement, la libre circulation. Puis, plus il avance dans la méthode, et plus le travail du souffle et de la conscience devient prédominant. Pour un même mouvement, progressivement, l’enseignant donne davantage d’indications concernant le souffle et l’intention. La respiration permettant de sentir l’intensification de la circulation de l’énergie, le travail énergétique s’affine. Il devient possible pour le pratiquant de localiser le Qi dans le corps et de faire tous les liens entre le corps et l’esprit ; il peut dès lors accéder à une conscience globale, ce qui est l’essence même du Qi Gong. 

GTao : Les pratiques du Qi Gong et du Fitness agissent pour notre mieux-être. Quelle est donc la spécificité du Qi Gong ?
D. C. : Le Fitness, comme beaucoup d’autres activités corporelles, est bénéfique pour la santé ; le Qi Gong n’a pas cette exclusivité ! Mais sa spécificité réside dans la relation qui se tisse entre l’intérieur et l’extérieur. Dans le Qi Gong, il y a une perception consciente de nos entités organiques : du cœur, du corps, des émotions. C’est une mise en relation et une recherche d’unicité corps-esprit qui reste un concept encore difficile à intégrer pour les Occidentaux. Pour le mental, il est compliqué de s’assimiler à l’entité biologique corporelle. Le Qi Gong est un outil relationnel à l’intérieur du corps, entre le corps et l’esprit, pour construire notre être dans sa globalité, afin de mieux gérer notre vie. 

GTao : Les pratiquant(e)s de Fitness paraissent « bouillonner » de vitalité, peut-être davantage que les pratiquant(e)s de Qi Gong. Comment expliquez-vous cela ?
D. C. : Il s’agit de deux pratiques différentes. La natation ou la marche à pieds sont des sports qui développent des aptitudes physiques comme la musculation ou bien la souplesse. Le Qi Gong, quant à lui, aide à les entretenir, mais il n’est pas là pour les développer. Il s’agit plus de créer des liens conscients, une circulation et une relation entre l’intérieur et l’extérieur, le haut et le bas. 

GTao : Mme Liu Ya Fei recommande néanmoins comme préalable ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*