BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Marion Kaplan

article

« L’invisible qui influence la matière vivante. »

Depuis quelques années, progressivement, le mot « quantique » est entré dans notre quotidien. Associée à de nombreux domaines, la physique quantique se trouve à la source de toutes ces déclinaisons. Mais qu’entend-on par « quantique » ? Marion Kaplan nous

Par Marion Kaplan


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°60
Extrait du dossier : LES CLÉS DE LA THÉRAPIE QUANTIQUE
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

­GTao : Bonjour Marion, comment vous est venue l’idée d’organiser un congrès sur les thérapies quantiques ?
Marion Kaplan : Cela fait trente ans que je m’intéresse aux thérapies quantiques. A l’époque, j’avais des problèmes à régler et j’étais « l’échec » de toutes les médecines : allopathie, homéopathie, naturopathie, ostéopathie, médecine chinoise, psychothérapie… J’ai alors compris que l’humain était un être pluridimensionnel et que si l’on voulait guérir, ce n’était pas grâce à une pratique, mais à plusieurs. Que l’invisible (c’est-à-dire nos pensées, nos traumatismes…) a plus d’action que le visible. Ou en tous cas, qu’il se répercute sur le visible. De là est née cette idée de me tourner vers les thérapies quantiques et j’ai rencontré les personnes les plus compétentes, celles-là mêmes à qui j’ai fait appel pour participer au congrès. Nous avons accueilli 500 personnes dans une ambiance intime et chaleureuse… Et nous avons dû refuser du monde !

GTao : Comment définiriez-vous la thérapie quantique ?
M. K. : Avec Emmanuel Ransford, nous avons trouvé en une phrase cette définition du quantique : « C’est l’invisible qui influence la matière vivante ». Et l’invisible, c’est quoi ? Ce sont à la fois nos pensées, nos traumas, mais aussi nos blessures transgénérationnelles, notre environnement électromagnétique, notre alimentation, le stress et tous les conflits psycho-biologiques. Tous ces éléments sont invisibles, et pourtant ils nous perturbent. Si l’on ne va pas bien, nous irons chercher l’origine de ce malaise. Et s’il n’est pas relié à ce que nous vivons maintenant, nous irons chercher en amont. 

GTao : Les thérapies quantiques rassemblent un grand nombre de disciplines…
M. K. : Oui. La psychothérapie, par exemple, est une thérapie quantique. Puisqu’on sait aujourd’hui qu’il peut y avoir un mot « guérisseur » et un mot « maladisant ». La médecine chinoise, qui a 6000 ans, est également une thérapie quantique, puisque l’acupuncteur, grâce à son diagnostic, peut discerner les pleins et les vides des méridiens. Il connaît le carrefour qui peut disperser le trop-plein d’énergie. Idem pour l’homéopathie. Puisqu’elle soigne à partir de la fréquence d’une substance minérale, végétale ou animale diluée en macération de façon infinitésimale jusqu’à ce qu’il ne reste plus la molécule. Tout ce qui est thérapie à base de fréquences est une thérapie quantique puisque l’on travaille sur les fréquences de l’être humain. Vous avez forcément vécu l’expérience de vous sentir en phase avec une personne et pas du tout avec une autre. Tous nos dysfonctionnements viennent du ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*