BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Om

article

Le Mantra des mantras

Pour cette rentrée, Patrick Torre vous propose le mantra primordial «Om». Présent dans de nombreuses traditions, il est le son primordial, la vibration fondamentale de l’univers, la manifestation de la Conscience elle-même.

Par Patrick Torre


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°30
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La Syllabe Sacrée «OM», ou «AUM» symbolise le Son primordial, le Verbe éternel créateur. Source du commencement des temps, «Om» contient tout ce qui a été, est, et sera. Il est l’essence de l'univers entier. C'est le Mantra le plus précieux qui soit, le Mantra des mantras.

Le pouvoir de la Syllabe Sacrée
Psalmodié par les plus grands sages de l’Inde et du Tibet, Pranava Om est souvent comparé à la flèche dont la pointe est la pensée traversant les ténèbres de l’ignorance pour atteindre la lumière de l’état suprême. Celui qui connaît «Om» est le sage véritable. Mais qu’est-ce que la sagesse sinon la capacité de connaître ce qui est au-delà des apparences. «Om» est connu comme le pranava (son du bourdonnement) ou udgita (le «chant qui élève»).
Sa pratique consiste à vivre la vibration fondamentale de l’univers, expression de conscience et
Conscience elle-même. «Om» est la source de l’existence manifestée.
Par le chant approprié de «Om» apparaissent les manifestations de la conscience profonde, l’infinie complexité du processus de création se dévoile et le principe divin se révèle progressivement selon le niveau d’éveil de la personne. Pranava Om est le plus important des mantras du yoga. Il est mentionné dans tous les textes de l’Inde (les Vedas, les Upanishads, les textes tantriques), mais aussi dans nombre de cultures où son apparition en introduction des grands textes religieux en montre toute l’importance. Précédent la plupart des formules mantriques, «Om» est Om-niprésent dans le Bouddhisme et l’Hindouisme, dans les religions Jaina et Sikhs. «Aum» devenu «Amen» dans le Judaïsme et le Christianisme, nous renvoie à la célèbre formule : «Au commencement était le verbe et le verbe était Dieu…» (Evangile de Saint-Jean). On le retrouve aussi en ancienne Egypte sous la forme de «Amon» ou «Amun», dans l’Islam sous la forme de «Amin» ou «Alm» (I se prononçant «ou» devant une consonne). On le trouve aussi chez les Celtes, la langue mystique des Celtes irlandais s’appelant Ogham (prononcée Ohm, Om, Aum), etc. Véritable Sésame de la porte des secrets, il conduit à la connaissance la plus haute. «Om» est la pulsation de l’univers, la forme sonore de «Atma» (la Conscience) Maitri Upanishad. Cependant, il ne s’agit pas de croire que le son audible est Dieu, car il ne l’est pas. «Om» est tout et rien de ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*