BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’orbite microcosmique

article

Cultiver la conscience écologique dans son corps et son esprit

Beaucoup de personnes gardent une impression vague et nostalgique du moment où ils étaient lovés dans le ventre de leur mère, une impression paisible et pleine d’un sentiment de sécurité.

Par Marc Fréjacques


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°15
Nb de pages : 6

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Beaucoup de personnes gardent une impression vague et nostalgique du moment où ils étaient lovés dans le ventre de leur mère, une impression paisible et pleine d’un sentiment de sécurité. Quand nous étions fœtus, nous n’avions pas besoin de respirer et nous fonctionnions sur un mode spécifique qui nous assurait un grand bien-être. Les sages Taoïstes visionnaires du passé nous assurent que ce mode d’être spécifique était dû à une circulation particulière de l’énergie à l’intérieur du corps du fœtus qu’ils ont appelée l’orbite microcosmique. L’orbite microcosmique est devenue la pratique de base fondamentale de l’Alchimie interne Taoïste qui permet pendant quelques instants de retrouver son état prénatal. Il est à noter que les femmes Taoïstes enceintes sentent généralement leur bébé réagir physiquement dans leur ventre dès qu’elles commencent elles-mêmes à pratiquer - l’une de mes amies Taoïstes m’a dit avoir vécu cette expérience très clairement -. L’enseignement de cette pratique, appelée aussi petite circulation céleste, est resté secret pendant de longs siècles. Elle est maintenant enseignée depuis 15 ans à un public beaucoup plus large. Elle permet de vitaliser le corps du pratiquant, de maîtriser et transformer l’énergie sexuelle, et de répartir l’énergie dans les méridiens tout en commençant à en transformer sa qualité. Pratiquée avec plus de subtilité, elle permet de sentir et d’unir en nous l’énergie du ciel et de la terre et de sentir notre connexion avec le Cosmos. Cette pratique consiste à parcourir mentalement deux canaux d’énergie formant une boucle, par le regard intérieur, et dans certains cas avec l’appui du souffle. Ces canaux sont le canal gouverneur qui est Yang et monte du périnée - point Hui Yin, porte de la vie et de la mort - à travers le sacrum, l’extérieur de la colonne vertébrale, la nuque, l’intérieur du crâne et redescend sur la ligne médiane du visage jusqu’au milieu du palais. Sur ce point, on pose l’extrémité de la langue où commence le canal de fonction, canal Yin, qui descend sur la ligne médiane et frontale du corps, jusqu’à l’arrière des organes génitaux pour rejoindre le périnée… et recommencer ainsi le même cycle. Vous pouvez compléter ce circuit en parcourant la grande orbite que certains appellent l’orbite macrocosmique ou grande circulation céleste. Du périnée, le canal se sépare en deux canaux parcourant en descendant l’arrière des jambes. Passant sous les pieds, ils ressortent par les gros orteils, remontent sur les dessus du ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*