BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Sun Tse

article

ou la stratégie thérapeutique (7e volet)

Quel est le point commun entre la médecine chinoise, les arts martiaux et les relations humaines ? Les treize articles de Sun Tse ! Celui-ci était un fin stratège et un grand tacticien. Il écrivit treize articles. Le septième  vous est ici présenté.

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°26
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Sun Tse dit : Après que le général aura reçu du souverain l’ordre de tenir campagne, il rassemble les troupes ; il fait de l’armée un ensemble harmonieux. Maintenant il doit mettre son attention à leur procurer des campements avantageux, car c’est principalement de là que dépend la réussite de ses projets et de toutes ses entreprises.
Dans toute entreprise, qu’elle soit acupuncture, taïji, arts martiaux ou séminaires de toutes sortes, il y a une règle fondamentale, clé de la réussite : les campements avantageux. Entendons par là la logistique. Celle-ci tient compte du lieu du temps, du nombre de l’ordre des événements, bref, tout doit être pensé avant d’être réalisé. Toute réalisation passe par un programme qui se fait par des choix. Ceux-ci sont faciles à prendre lorsqu’ils sont anticipés. Ils deviennent compliqués, voire impossibles, dans des phases aiguës de décision. Dans ce cas, nous pouvons nous trouver comme l’âne de Buridan, nous laissant mourir de faim et de soif, ne pouvant choisir entre notre seau d’avoine et d’eau.

Il faut que vous soyez occupé de quelque travail utile lorsque l’ennemi vous croit enseveli dans le repos ; que vous usiez de toute sorte de diligence lorsqu’il ne croit apercevoir dans vous que de la lenteur : c’est ainsi qu’en lui donnant le change, vous l’endormirez lui-même pour pouvoir l’attaquer.
C’est une attitude intéressante dans une dialectique thérapeutique. La voie du juste milieu stipule d’aucun excès, ni dans un sens, ni dans l’autre. Si je suis énervé, rapide, agité, je dois faire tout le contraire pendant quelques minutes afin de ré-harmoniser mes déséquilibres énergétiques. Comme le mythe de l’oiseau Goofus qui faisait tout à
l’envers. Il volait à l’envers, construisait son nid à l’envers, simplement parce que c’était le passé qui était le plus important. Mais “faire croire ce que l’on n’est pas”, ceci peut être interprété négativement. Une sorte de trahison sur ce que l’on est réellement. N’oublions pas qu’il s’agit ici de guerre. Ainsi nous pouvons aussi le prendre dans un sens plus
philosophique. Une sorte de chemin de vie ; un Tao. Tout cela part d’une constatation : le roseau est gracile et fragile, mais sous la tempête de vent, il plie et ne rompt pas. Ainsi, il donne l’apparence de la fragilité et pourtant il a une force peu commune. Il en va de même de notre vie. Nous devons éviter l’excès dans un ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*