BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le Sifou

article



Ah ! mes amis, comme le dit un dicton de ma province, « tortue de printemps ne connaît pas les ans », mais à l’approche de mes nombreux printemps, je commence tout de même à ressentir les effets de l’âge. Un jeune effronté que j’ai croisé dans les bureaux

Par Sifou Le


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°40
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Ah ! mes amis, comme le dit un dicton de ma province, « tortue de printemps ne connaît pas les ans », mais à l’approche de mes nombreux printemps, je commence tout de même à ressentir les effets de l’âge. Un jeune effronté que j’ai croisé dans les bureaux de la rédaction m’a même proposé un cours particulier pour me faire progresser « malgré mon âge », vous vous rendez compte ! Mais si mes jambes soufflent à mes oreilles le murmure des vieux chemins de pierre, le cœur ne connaît pas les ans. Quel plaisir, récemment, d’avoir revu Georges Krassovsky, mon jeune ami de toujours ! Il est né à Odessa, en 1915, et nous nous connaissons depuis si longtemps que je ne sais plus comment nous nous sommes rencontrés. Georges est un infatigable défenseur du désarmement, de la non-violence et du respect de la Nature et de la Vie sous toutes ses formes. Il a parcouru plus de 60 000 kilomètres à vélo pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur ! Il édite deux publications, le Nouvel Humanisme (depuis 1970) et Esprit Libre (depuis 1958 !). Regardez ce schéma qu’il a publié : chaque petit carré représente 1 milliard de dollards de dépenses d’armements, pour un total de 780 milliards (j’ai demandé à mon petit-neveu Bao de vérifier sur internet, et les chiffres sont malheureusement exacts). Et les petites zones en blanc que vous voyez en bas à gauche correspondent aux dépenses qui permettraient de résoudre tous les problèmes de base de la planète, selon l’ONU ! Edifiant, non ? Sacré Georges*, je me délecte de ces longues conversations que nous avons à propos du Tao et du lâcher-prise… d’ailleurs l’autre jour, il arborait une cravate décorées de yin-yang, à 90 ans. Quel jeune homme ! Mes chers amis, cette évocation a soufflé en moi la sève et la fraîcheur de l’hibiscus de juillet ! Je vous laisse, je dois aller à mon cours de Sanda, les petits jeunes ont encore du souci à se faire !
*Georges Krassovsky, Esprit Libre / Le Nouvel Humanisme
3, rue de Chatillon, 75014 Paris.
Image en ligne : www.generation-tao.com/sifou/krassovsky.jpg ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*