BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’hiver en marche

article

Renforcez vos Reins par la marche des cercles

Saviez-vous que la marche participe naturellement au renforcement des reins ? Découvrez pour cet hiver quelques conseils d’une experte en Qi Gong.

Par Dominique Banizette


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°35
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le grand classique de médecine chinoise, le Nei Jing Su Wen, dans ses conseils saisonniers nous dit : Les trois mois de l'hiver sont appelés : fermer et thésauriser. L'eau gèle, la terre se fendille, on n'a plus rien à voir avec le yang. On se couche tôt, on se lève tard, il faut tout faire selon la lumière du soleil, exerçant le vouloir comme enfoui, comme caché, en s'occupant seulement de soi, comme sur soi arrêté, se possédant soi-même. Il faut fuir le froid et rechercher la chaleur, ne rien laisser s'échapper par les couches de la peau, de peur de perdre tous les souffles. Ceci est la correspondance aux souffles de l'Hiver, c'est la voie qui entretient la thésaurisation de la vie. Aller à contre-courant porterait atteinte aux reins, causant au Printemps des impotences et fléchissements par insuffisance de l'apport à la production de la vie. (traduction Claude Larre)
Photos/illustrations de l’exercice complet dans l’article en ligne.

Les p’tits « trucs » à faire…
« Apporter à la production de la vie » : en médecine chinoise, cette fonction siège aux Reins. Plus précisément, dans ce que l'on appelle « le Rein Yang », qui est en lien avec Xia Dan Tian (le Dan Tian inférieur) et Ming Men (la porte de la destinée). En hiver, il faut donc nourrir les Reins et même de les nourrir « sans rien laisser s'échapper » pour renforcer l'énergie.
Pendant cette période, Yuan Qi (énergie originelle) et Jing (énergie essentielle) sont très sollicitées car c'est le moment de l'année où la demande d'énergie Wei et Yong (défensive et nourricière) est plus forte que les autres mois, à cause du froid et des intempéries. Il est donc important d'apporter une « énergie acquise » de qualité permettant d'élaborer les énergies défensives et nourricières nécessaires tout en renforçant le Jing.
La panoplie des arts de santé Chinois nous offre pour cela plusieurs possibilités. On peut sans trop changer ses habitudes suivre les règles alimentaires de la diététique chinoise et choisir des aliments en lien avec le nourrissement des Reins, comme par exemple : les algues, le porc, la sauce de soja, les haricots noirs, etc. On peut aller chez un thérapeute en médecine chinoise pour aider à stimuler l'énergie vitale et veiller au bon fonctionnement de nos organes, les Reins en particulier puisqu'ils sont à la source de notre énergie mais aussi ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*