BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Le Sifou

article

Tout ce qui se donne fleurit, et tout ce qui se garde pourrit…

Mes amis, mes amis, vous n’allez pas le croire mais j’ai assisté à un rituel très étrange sur les bords de Seine …

Par Sifou Le


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°42
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Mes amis, mes amis, vous n’allez pas le croire mais j’ai assisté à un rituel très étrange sur les bords de Seine … Ca se passe tous les deux mois, des gens venus de nulle part déposent des objets sur le rebord du Pont Marie et d'autres viennent en prendre, tout ceci sans aucune monnaie en échange. Alors, vous pensez, le vieux sifu que je suis à tout de suite posé un tas de questions ! J’ai attrapé un homme qui vendait, et je lui ai demandé, quoi ? Un acte caritatif associatif ou religieux ? Un troc ? Une brocante ? Un happening artistique, une manifestation ou un spectacle de rue ? Non : un Grand Don. Ah, oui, un Potlach ! Non, un Grand Don je vous dis : malgré des similitudes avec ces rituels Polynésiens et Amérindiens, cela ne s'inscrit pas dans une logique économique communautaire, puisqu'il brasse aveuglément des individus éclatés dans le champ d'une société contemporaine. Le Grand Don ne génère aucun contre don ou dette entre individus ou groupes, puisque les donneurs et les bénéficiaires ne se connaissent pas. Mais alors qui ? Le Grand Don n'a pas de chef : chacun des participants est responsable et assume son acte, demeurant libre de l'expliquer — ou pas — comme bon lui semble. C’est un don collectif effectué par des inconnus à d'autres inconnus. Les donneurs, avertis à l'avance, réunissent les objets qu'ils souhaitent offrir (livres, disques, vêtements, bibelots, bijoux, jeux, divers…), avec pour seule condition qu'ils puissent être transportés sans encombre par des personnes circulant à pied. Ils disposent l'ensemble des dons sur le rebord du pont, sans entraver le déplacement des personnes. Chacun des donneurs aborde aimablement les passants inconnus et leur propose de prendre un des objets, et d'en devenir immédiatement et sans conditions le légitime propriétaire. Le Grand Don se termine quand tous les objets collectés ont été offerts.
Oh, oui, je connais ! J’ai déjà vu cela, il y a longtemps… « Tout ce qui se donne fleurit et tout ce qui se garde pourrit »… Oui, oui, je connais bien !!! Et je suis heureux de voir que ce vieux proverbe chinois lui aussi retrouve une seconde vie ! Quel pied de nez à ce monde de consommation ! Et quel plaisir de voir la tête du passant à qui on offre gratuitement une lampe torche, un verre ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*