BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’acupuncture obstétricale

article

La prévention, un véritable atout !

On ne la sait pas toujours, mais depuis 30 ans en France, l’acupuncture est pratiquée en clinique. Elle est ainsi reconnue pour son efficacité dans l’accompagnement de la femme enceinte.

Par Denis Colin


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°5 : Naître aujourd’hui
Extrait du dossier : Accompagner la naissance
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

L’acupuncture a fait l’objet de nombreux travaux de recherches et a aujourd’hui fait ses preuves. Ainsi plus de 141 000 travaux scientifiques ont été réalisés de 1973 à 2006, des recherches fondamentales expliquant notamment certains mécanismes de l’acupuncture. Il faut ajouter à cela 2751 essais cliniques dans le monde depuis cette date, le processus s’accélérant avec 400 essais cliniques par an depuis trois ans. A noter que la Haute Autorité de la Santé(1) a fait paraître une recommandation sur l’acupuncture pour la femme enceinte comme traitement de première intention pour faire disparaître les nausées et les vomissements du premier trimestre. Un tiers de la population mondiale aujourd’hui a été référencée comme utilisant l’acupuncture. On trouve des traces écrites sur l’acupuncture obstétricale depuis le 17e siècle avt J.C. Le Jian Xiao Chian Bao, Trésor d’obstérique, est ainsi le plus connu et encore aujourd’hui abondamment utilisé en acupuncture et en pharmacopée chinoise.

L’acupuncture accompagne la mère…
Les actions de l’acupuncture pour la femme enceinte agissent à deux niveaux : préventive, elle participe également au bon déroulement de la grossesse. Pour la prévention, l’acupuncture régule la vitalité (capacité à se sentir en forme ou pas), corrige les maladies anciennes de la femme(2) et agit par anticipation sur des incidents familiers des différentes phases de la grossesse : douleurs, problèmes post-partum (baby-blues, allaitement), etc. Pour le bon déroulement de l’accouchement, l’acupuncture assouplit le périnée, permet des contractions fortes et efficaces, l’ouverture du col grâce à une dilatation rapide. Elle supplée à l’impossibilité de prise de médicaments en cours de grossesse, et participe à une bonne qualité des suites de couche (action sur la montée de lait par exemple).

… et le nourrisson
L’acupuncture permet le dévelopement harmonieux du fœtus. Très sensible au stress de la mère, certains points, comme le point Zhu Bin (9e point du « rein »), peuvent être sollicités pour que le fœtus en soit le moins possible atteint. Des études ont ainsi été menées qui tendent à prouver qu’une grossesse accompagnée par des soins en acupuncture donne des enfants en meilleure santé, vite éveillés et épanouis.

Le suivi de la femme enceinte
La rythmicité des soins en acupuncture est généralement établie de mois en mois, le système énergétique correspondant au fonctionnement viscéral de la femme se modifiant toutes les quatre semaines. Les soins s’effectuent grâce aux aiguilles et/ou moxas et s’accompagnent de propositions alimentaires. Au ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*