BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Hsing I Chuan

article

La boxe du corps et de l’intention

La boxe du corps et de l’intention se situe à mi-chemin entre les arts martiaux externes et internes. Composée de 3 principes essentiels qui se retrouvent dans les 5 éléments et dans les 12 animaux, elle cherche la réalisation de soi au travers de la boxe

Par John Squier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°36
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le Hsing I Chuan, ou Boxe du Corps et de l’Intention, est la plus ancienne boxe du système dit interne, ou Nei Jia, de la Boxe Chinoise.

La légende du général Yue Fei
Selon la légende, ses origines remonteraient au 12e siècle. Elle aurait été créée par Yue Fei (1103-1142), général de l’armée chinoise de la dynastie des Song du sud qui lutta toute sa vie contre les envahisseurs Jin. En réalité, Yue Fei s’engagea dans l’armée à 19 ans et mourut à 39 ans assassiné par empoisonnement ; il est donc peu probable que Yue Fei ait eu le temps de créer un système de Boxe, de le montrer et de l’enseigner à ses soldats. De plus, il n’y a aucune trace historique du Hsing I Chuan avant le 17e siècle (vers les années 1600). S’il est vrai qu’au sein de la famille de Yue Fei une boxe s’était développée (le Yao San Shou), elle appartenait plutôt au système de l’externe (Wai Jia) et était proche de la Boxe de l’aigle (Fan Zi Chuan), aussi appelée Yue Jin Chuan ou boxe de la famille Yue ou Yu Shi Lien Chuan (boxe continue de Yue). Ceux d’entre les pratiquants qui adhérent à cette légende la justifient par l’histoire suivante : un jour pendant la campagne contre les Jin, le général Yue et l’un de ses meilleurs officiers (tous deux experts dans l’art de la lance) furent attaqués et n’ayant pas le temps de prendre leurs lances durent combattre à mains nues. L’officier et ami du général fut tué, et Yue Fei promit ce jour-là de mettre en place un système de boxe à main nue fondée sur le maniement de la lance.

Les origines
Historiquement, les origines du Hsing I remontent au 17e siècle. Créé par le Maître Chi Lung Feng (1602-1683) né à Bai Yu Ping dans le Shanxi à la fin de la dynastie Ming. Le Maître Chi Lung Feng, aussi appelé Chi Che Ke, était un expert dans le maniement de la lance et un combattant hors pair.
Les gens l’avaient surnommé Shen Qiang, Lance Merveilleuse.

La boxe du cœur et de l’intention
En 1667, il utilise son expérience de l’art de la lance et crée une boxe pour aider les paysans à se défendre des brigands. Cette nouvelle boxe fut appelée Chi Ke Chuan ou boxe de Chi Ke (du surnom du ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*