BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Nœuds émotionnels

article

Ce que nous enseigne la médecine chinoise

En s’appuyant sur la médecine chinoise et la sagesse taoïste, Bruno Repetto nous montre que les difficultés rencontrées par les pratiquants de Qi Gong et de Taiji sont souvent le fait de nœuds émotionnels.

Par Bruno Repetto


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°46
Extrait du dossier : Guérissez votre corps émotionnel
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans la pratique des arts martiaux, du Tai Ji ou du Qi Gong, il peut arriver que les pratiquants perçoivent des difficultés dans leurs postures, leurs mouvements, leur attention ou leur compréhension. Ces handicaps peuvent les empêcher de mémoriser les enchaînements ou de pratiquer avec tranquillité les mouvements, de se sentir motivé pour s’impliquer dans les exercices. Il est aussi possible physiquement qu’ils ressentent des douleurs ou des tensions dans différentes parties du corps. Il est alors fondamental de vérifier si des émotions ne seraient pas la cause de ces troubles.

L’affect infecté
La médecine chinoise nous enseigne, par l’intermédiaire des sages taoïstes, l’existence de nœuds émotionnels (Jié) implantés dans le corps, et principalement dans les 5 trésors : les organes yin (Zang). Ces nœuds perturbent les lieux où ils se trouvent et provoquent de graves maladies(1). Implantés durant la vie fœtale, ils se développent sous l’influence de nouvelles émotions tout au long de la vie.Toute personne naît donc avec 9 nœuds qu’il développera ou non selon la bonne ou mauvaise gestion de ses stress et de ses émotions. Si le corps possède des moyens naturels pour éliminer les émotions : l’urine, les selles, la transpiration, les règles, la verbalisation, les rêves, etc., il ne peut se protéger contre un choc émotionnel. Lorsque celui-ci est trop intense, il s’incruste dans les organes, puis les perturbe en émettant dans les méridiens et dans le sang un poison qui altère aussi bien le corps (tumeurs, cancers…) que le psychisme (angoisse, dépressions, agitations, irritabilité, neurasthénie, mélancolie…). Or, tout individu est amené à vivre de gros stress durant sa vie : divorce, deuil, accident, agression, séparation, maladie… S’il ne possède pas les moyens d’évacuer ces émotions, elles peuvent s’accumuler dans le corps comme des « poubelles psychiques » : l’affect devient infecté. Il est dès lors aisé de comprendre que le pratiquant peut en ressentir les effets nocifs dans sa vie quotidienne.

Des éléments perturbés
Un nœud situé dans le foie peut provoquer des tensions musculaires, des crampes, une impatience, une irritabilité pour le pratiquant à ne pas être fidèle à ce qu’il étudie ; l’élément Bois est altéré et une tension intérieure apparaît. Si le nœud se situe dans les reins, il peut provoquer de la fatigue, des douleurs lombaires, un Yao (région des lombes) bloqué, une difficulté à se ressourcer ; l’élément Eau est altéré par le nœud et l’adaptabilité ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*