BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Motiver ses élèves

article

Tout un art !

Dans cette nouvelle rubrique, Georges Saby vous propose différentes clés pédagogiques pour les actuels ou futurs enseignants de disciplines asiatiques.

Par Georges Saby


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°24
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

C’est un art difficile que de motiver un nouvel élève. Le néophyte est toujours attiré par la pratique d’après son point de vue, qui forcément a été établi à partir d’une relative ignorance (sinon il serait déjà connaisseur, professeur ou Maître). Statistiquement, lorsque l’on questionne un groupe d’une vingtaine de nouveaux aspirants à la pratique de l’une des multiples disciplines d’origine asiatique sur les raisons de son inscription à un cours, on obtient fréquemment dix à quinze réponses différentes, parfois même opposées.

Entretenir les motivations
Les motivations de départ sont souvent intuitives. Leur nature suscite rarement, de prime abord, la capacité à surmonter les épreuves qui apparaitront au fil de l’étude. De fait, l’engagement de l’individu dans une pratique à long terme se construit peu à peu. Pourtant, cet investissement s’avère indispensable pour retirer tous les bienfaits de la pratique. Tout comme Paris ne s’est pas fait en un jour, il faut donner du temps au temps pour perfectionner son savoir : le parcours d’un art. Les motivations de départ évoluent ainsi heureusement. Leur transformation permet de surmonter les obstacles à l’apprentissage qui surviennent à des moments différents et de manière inattendue pour chaque élève. Quelques illusions originelles se remodèlent. Du rêve, elles passent à la réalité au fur et à mesure que l’élève assimile le savoir, la technique, et son esprit. Mais pour qu’apparaisse cette continuité dans l’étude, le pédagogue doit motiver et relancer l’impulsion de base de l’élève, afin que celle-ci ne s’étiole pas peu à peu et ne conduise pas à un abandon. Entretenir la motivation est d’une grande difficulté. Le savoir, la technique, mais aussi l’esprit et la personnalité de l’enseignant ont de l’importance pour une pédagogie réussie. La sincérité de cœur doit s’allier à une maîtrise des éléments techniques, une communication individuelle et de groupe.

La pédagogie est un art
Malgré tout, l’art d’enseigner reste insaisissable. Un Qi particulier s’y attache. L’action qui marche tel jour avec tel groupe, échoue lamentablement le lendemain si elle est reproduite à l’identique. L’enseignant travaille sur une matière vivante qui ne réagit jamais identiquement aux mêmes impulsions. C’est pourquoi la pédagogie n’est pas une science, mais un art. Quelques grandes règles et méthodes doivent être maîtrisées. Il existe des bases théoriques et plusieurs types de pédagogies ou écoles. Chacune a sa valeur. Selon les peuples, les cultures et les époques, de grandes variations apparaissent. Nombre d’Européens ont construit depuis trente ans une pédagogie adaptée aux Occidentaux et quelque peu différente de ce qui se pratique ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*