BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’unité du corps et de l’esprit

article



C'est la troisième fois que Madame LIU Ya Fei vient en France afin d’enseigner le « Qi Gong pour nourrir l'intérieur » et le « Qi Gong pour les cervicalgies ». Elle n'a pas changé : son sourire est serein et épanoui, son corps est puissant, souple et dyna

Par Ke Wen , Madame Ya Fei Liu


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°7
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Madame LIU Ya Fei est actuellement directrice du département de la recherche sur le Qi Gong du centre national de Beidaihe. Fille de Maître LIU Gun Zhen, elle a été influencée dès l'enfance par la culture énergétique et a commencé à pratiquer les arts martiaux à l'âge de 5 ans. Elle s'est formée à la médecine chinoise et pratique depuis 15 ans en tant que médecin de Qi Gong. Elle a une expérience très riche dans le Qi Gong médical. Elle a aussi continué à développer le Qi Gong pour nourrir l'intérieur (Nei Yang Gong), méthode créée par son père, qui est devenue essentielle dans le Qi Gong médical.

KE Wen : Chère Madame LIU, après chaque stage, nous sentons chez les pratiquants une ambiance extraordinaire : l'épanouissement, la détente profonde, l'ouverture du coeur représentent les premières manifestations du travail énergétique accompli. Les gens communiquent plus facilement. En plus de la pédagogie et de la méthode, nous constatons que la qualité et la façon d'être d'un professeur de Qi Gong sont essentielles pour l'enseignement. Quelles peuvent être, d'après vous, les qualités premières d'un professeur de Qi Gong ?
Mme LIU : Un professeur de Qi Gong maîtrise parfaitement ses méthodes par des années de pratique. Il connaît la quintessence de la culture chinoise, son sens profond de la vie et sa voie spirituelle. La vertu est essentielle pour un professeur : noblesse de caractère, forte personnalité et honnêteté absolue. Pour moi, les qualités morales sont plus importantes que la technique ou la performance du corps. Une sentence chinoise dit : “ Il faut se cultiver avant la pratique du Qi Gong ”. Les techniques s'améliorent peu si l'on n'éduque pas son esprit.

KE Wen : Quelles sont les manifestations concrètes de la vertu ?
Mme LIU : La vertu se manifeste de multiples façons. Dans l'enseignement, il faut parler avec honnêteté, sans exagération. Il faut montrer les caractéristiques de sa méthode sans y ajouter de qualités imaginaires ou exagérées. La pratique du Qi Gong est un long chemin qui demande un travail persévérant. Ce n'est pas une technique miraculeuse où des phénomènes spectaculaires viennent satisfaire la curiosité. Certains professeurs de Qi Gong déforment une phrase en l'isolant de son contexte et ne donnent pas la vraie valeur de la pratique. Le résultat peut alors être négatif jusqu’à même égarer le pratiquant. Pour moi, la malhonnêteté ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*