BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Nisargadatta

article

Je suis

Sri Nisargadatta Maharaj, dont des notes viennent d’être publiées par les éditions L’Originel Charles Antoni, s’exprime dans cet extrait sur Osho Rajneesh.

Par Sri Nisargadatta Maharaj


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°46
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Maharaj : En venant ici, il semble que vous obteniez quelque chose et ce quelque chose c’est la découverte de ce que vous êtes. Vous vous êtes rendu compte que rien, en réalité, ne vous arrive ou ne peut vous affecter. Une fois que vous avez trouvé ce que vous êtes, vous savez que rien ne peut réellement vous arriver. Vous savez que tout arrive à cause de vous et non à vous. Vous avez compris que l’autorité ou le pouvoir est avec vous. Le Soi est en vous. Quand vous vous interviewez vous-même, l’interviewer et l’interviewé sont une seule et même personne. Quel peut en être le résultat final ?
Il n’y a eu ni gain ni perte, ce n’était que le domaine de la pensée. Quoi que vous « possédiez » (nationalité, nom, forme, sexe, etc.) cela ne restera pas avec vous. Vous devez être capable de vous interroger vous-même en utilisant votre pouvoir de discrimination pour réaliser que rien dans ce monde objectif ne restera avec vous. Même Dieu, (Ishwara, le Seigneur ou créateur), est temporel. Même lui, ne pourra pas rester. Vous avez la connaissance du Soi maintenant, mais quel est le résultat final, profit ou perte ? Rien, cela ne représente rien. Votre Réalité n’a rien gagné ni perdu dans tout cela. Vous pouvez rencontrer un autre guru qui essaiera de vous donner une sadhana ou une technique, mais vous ne vous laisserez pas avoir. Vous saurez immédiatement qu’elle est inutile et vous la rejetterez délibérément, car vous savez que votre vraie nature, votre Réalité, n’a absolument besoin de rien.
Pourquoi devrais-je me préoccuper du mental de Rajneesh, quand je ne crois même pas le mien. Je connais la source de mon propre mental, de ce fait, je connais celle de tout autre mental, et je sais que mon mental dans sa pureté est Brahman (Dieu), mais je sais aussi que cela n’est qu’une idée et je suis même au-delà de cela. La conscience de Je suis est finalement identique au mental. Tout ce vaste univers est vraiment dans ce mental ou conscience de Je suis, qui n’est qu’une apparence. Je sais que mon mental, dans sa pureté absolue, est Ishwara (Seigneur Dieu ou créateur), mais je suis différent de lui à tout moment.
Quelle est la nature de cette conscience Je suis, je sais que je suis différent d’elle et que je suis ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*